Accueil Droit routier Sécurité routière : toujours plus de délits de fuite

Sécurité routière : toujours plus de délits de fuite

67
10
PARTAGER

L’ONISR vient de rendre public son bilan définitif pour 2013, et ce dernier fait apparaître un phénomène en pleine explosion : le délit de fuite. En forte hausse dans un contexte en baisse, le délit de fuite inquiète des pouvoirs publics bien impuissants.

Bonne nouvelle (ou pas, c’est selon le point de vue…) les infractions sont en baisse selon les chiffres de l’Organisme National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR). De 26,33 millions d’infractions constatées en 2012 on est passé à 24,5 soit 5% de baisse. Parmi les gros pourvoyeurs de la baisse, on trouve les infractions de limitation de vitesse et celles de stationnement.

Saoul ou sans permis/assurance = délit de fuite quasi systématique

Malheureusement en contrepartie de ces baisses, les délits eux augmentent et notamment les délits de fuite. Outre le délit d’alcoolémie (au-delà de 0,8 g d’alcool/litre de sang) qui représente 25% des délits constatés, la fuite représente 23,8% des délits soit la peu glorieuse deuxième place. Grosso modo les délits de fuite sont faits par des conducteurs sans permis ou sans assurance, après un accident, ou par des conducteurs ivres qui rentrent dessaouler chez eux avant de se présenter avec une alcoolémie redevenue « normale ». Evidemment ces deux catégories représentent des risques accrus vis-à-vis des autres usagers de la route.

Mais les autres délits ne sont pas en reste avec +9,3% pour la conduite sous stupéfiants, +7,6% pour le défaut de permis ou d’assurance et un énorme +26,5% pour la conduite de doublette (plaques appartenant à un autre véhicule). Heureusement que les infractions de vitesse, stationnement, téléphone au volant, ligne blanche, etc. diminuent pour ne pas avoir un tableau trop noir et relancer la croisade anti-automobile.

Petit bémol, si les infractions de vitesse diminuent bien, les délits de grand excès de vitesse au-delà de +50km/h sont en hausse de 5,7%.

Dans le même temps, 13,5 millions de points ont été retirés et un peu plus de 85 000 permis ont été invalidés pour défaut de points (en baisse de 5,5%). Autant de candidats potentiels à la conduite sans permis et donc au délit de fuite. Malheureusement, pas de radar disponible pour détecter la conduite sans permis et seuls des contrôles renforcés permettent de détecter les fraudeurs, à la grande exaspération de tous les autres conducteurs.

Source : ONISR, illustration : Préfecture d’Eure-et-Loir

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Sécurité routière : toujours plus de délits de fuite"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb92
Invité

Article médiocre qui ne donne que des évolutions en % sans donner les valeurs absolues qui permettent au lecteur de se faire une vrai idée de la situation.

juuhuu
Invité

T’as qu’à voir les articles associés, ce n’est aussi que des pourcentages, forcément, c’est plus sensationnel de mettre du +15% par ci du -20% par la que de compter en valeur absolue…

juuhuu
Invité

Tiens donc…

Le parti pris de fin d’article n’engage que son auteur… Tant les conditions de perdre son permis sont arbitraire…

beniot9888
Invité
Il est ou… Le parti pris… De l’auteur… ? Il fat vraiment BEAUCOUP d’arbitraire pour prendre 12 points. 1 ou 2 de temps en temps, ça arrive. Mais les 12, c’est vraiment pas de bol, dis donc. Surtout que normalement, une fois en dessous de la barre des 6 points on se dit que l’arbitraire, ça commence à bien faire. Alors on commence à faire plus attention à ne pas arbitrairement rouler au dessus de la limitation de vitesse, ou ne pas arbitrairement passer au rouge, ne pas arbitrairement oublier son clignotant (nan, en fait, ça, ce n’est jamais verbalisé.… Lire la suite >>
seb
Invité

@beniot9888

C’est tellement pas de bol de perdre 12 points que ce n’est pas possible, le maximum est de 8 d’un coup.

juuhuu
Invité

De l’arbitraire de verbaliser à outrance sur l’autoroute ou dans des endroits qui ne sont pas dangereux sur des routes ou ca fait le moins de mort par exemple…

Donc non, selon comment tu roules, pour une légère ou plus important dépassement de vitesse ça peut aller très vite, ne t’en déplaise si tu préfères rouler comme une chèvre…

beniot9888
Invité

Les règles sont les même pour tout le monde. Les limitations de vitesse aussi. Si tu es en dessous, aucun problème d’arbitraire.

Si tu es au dessus et que tu perds des points, ben c’est tant pis pour ta face. Tu as pris le risque que ça t’arrive. Il n’y a rien d’arbitraire la dedans.

Sinon, pour pouvoir « ne pas rouler comme une chèvre », achète toi un Coyote. Ou utilise Waze comme logiciel de nav sur ton téléphone.

Mais arrête de geindre sur la vie qui est injuste, et assume quand tu fais -arbitrairement- des conneries.

Rébecca
Invité

Bon en gros, ça va encore plus mal qu’avant ! Toutes les infractions augmentent sauf quelques unes comme l’excès de vitesse. Peut-être que c’est parce qu’à force de voir les radars on sait maintenant où ils sont et que les gens freinent juste devant pour ne pas se faire prendre.

Alain Astouric
Invité

« La politique de Sécurité-Spectacle des radars, ronds-points et  ralentisseurs », livre disponible (GRATUITEMENT) sur le site : meslivres2.com et à cette adresse http://astouric.icioula.org/

Alain Astouric
Invité

« La politique de Sécurité-Spectacle des radars, ronds-points et ralentisseurs », livre disponible (GRATUITEMENT) à cette adresse http://astouric.icioula.org/

wpDiscuz