Accueil F3 British F3 2014 à Rockingham : reconquête

British F3 2014 à Rockingham : reconquête

56
0
PARTAGER

7. C’est le nombre de pilotes présents pour l’ouverture du championnat britannique de F3. De quoi relativiser les performances du trio de Fortec, Cao Hongwei, Sam MacLeod et Matt Rao. S’il veut relever la tête et trouver sa place, le plus ancien championnat national de F3 a du boulot… Le championnat britannique de F3 est convalescent. Il a touché le fond en 2013 avec seulement 4 meetings et un plateau composé de pilotes de milieu de grille du championnat européen. Terminés, les rêves de grandeur ! Pour 2014, il veut s’imposer comme un marchepied vers l’Europe (comme son homologue allemand.) D’où un calendrier presque exclusivement britannique (+ l’habituelle sortie à Spa), comme dans les années 90.

La saison démarre à Rockingham. Performance Racing, JTR et Enigma, un temps attendus, brillent par leur absence. Il n’y a même pas de concurrents en National ! Seuls 3 équipes font le déplacement : Carlin, Fortec et Double R. Elles sont toutes présentes en Europe, mais elles ont recruté des pilotes spécifiques pour le British F3. Carlin, invaincus depuis plusieurs saisons, aligne Li Zhi Cong et Alice Powell. Garder le titre sera compliqué tant l’un et l’autre ont connu jusqu’ici une carrière en dents de scie. Ce sont les deux seuls à avoir couru en F3 l’an passé. Fortec est le seul en Dallara 312 (les autres lui préfèrent la 308.) Il fait confiance à un trio issu de sa structure en Protyre Formula Renault : Cao Hong Wei, à Matt Rao et à Sam MacLeod (qui court également en Allemagne, avec succès.) Double R engage des voitures pour Chang Wing Chung (qui se partage entre British F3 et EuroFormula) et Camren Kaminsky.

Curieusement, le meeting se court sur le samedi, le dimanche et le lundi. Aux essais -le samedi, donc- MacLeod décroche la première pole.

British F3 1

Course 1

Le dimanche, Rao tente d’emblée d’attaquer son équipier. Il part à la faute et le mince peloton passe. Le Britannique repart et se paye Li, bon dernier (les deux hommes s’accusent mutuellement.) Le safety-car sort. Chang a juste le temps de passer Powell pour le gain de la 3e place.
Au restart, pas de soucis pour MacLeod, qui déroule. Cao, 2e, assure le doublé. Chang file vers le bronze. Kaminsky dépasse Powell, ce qui donne le champ libre au Chinois de Macao.

British F3 2

Course 2

Le lundi, on retrouve MacLeod et Cao. Kaminsky tente de les suivre, mais Powell se colle à l’Américain. Sous pression, il commet une erreur et l’Anglaise s’empare du bronze. Derrière eux, Rao passe Li, puis Chang et s’attaque à Kaminsky. L’Américain n’offre guère de résistance et Rao d’avoir désormais Powell en ligne de mire. Nulle doute que cette dernière a été contente de voir le drapeau à damier.

Ainsi, MacLeod double la mise, devant Cao et Powell, 2e femme à monter sur un podium de British F3.

British F3 3

Course 3

MacLeod patine au feu vert. Rao en profite et passe devant… Mais l’Ecossais ne s’avoue pas vaincu et plonge à la chicane. Il y a contact et les vainqueurs des courses 1 et 2 reste sur le carreau. Rao, lui, n’a rien et il peut voguer tranquillement. Derrière, comme d’habitude, Cao est 2e. Chang émerge d’une lutte entre Kaminsky et Powell pour prendre le bronze. L’Anglaise, trahie par son échappement, renonce en vue de l’arrivée. Dans ses vieux jours, Li pourra donc se vanter d’avoir terminé 5e d’une manche de F3…

British F3 4

Crédit photos : British F3

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz