Accueil Général Genève 2014 : Opel Adam Rocks

Genève 2014 : Opel Adam Rocks

312
17
PARTAGER

Un an après le concept Adam rocks, la version de production sera dévoilée par Opel au salon de Genève. Un passage à la série qui confirme à quel point le « concept » était proche de la réalité.

La petite Adam ne perd pas de temps pour développer son offre et continuer à faire parler d’elle. Voici donc l’Adam Rocks, à la fois découvrable (toit en toile) et crossover. Une version qui sera commercialisée à l’automne et qui est très fidèle au concept présenté en mars 2013 à Genève. Pour son look de crossover, elle reçoit les traditionnelles protections anthracite et un traitement spécifique des boucliers. A l’avant, l’opération est plutôt bénéfique et dynamise son allure. Les jantes sont en série au format 17 pouces, et en option en 18, tandis que la hauteur de caisse est relevée de 15 mm. Les jantes peuvent recevoir de nouvelles teintes pour leurs décors dont le motif « surf ».

Le toit ouvrant en toile, baptisé Swing Top, dégage l’ouverture en 5 secondes, et reste plus simple dans son principe que celui d’une 500 ou d’une DS3. Rapidité pour la mise sur le marché, mais aussi préservation de l’ouverture et du volume de coffre (ouf) ont poussé ce choix. Trois teintes de toiles sont proposés, relativement classiques : noir, brun foncé et marron clair. Les personnalisations de la carrosserie restent identiques, avec même une nouvelle teinte, continuant l’évocation de l’univers cinématographique (en France du moins) : Goldbusters. au total 18 teintes de caisse et 6 pour le pavillon.

A l’intérieur, deux nouvelles ambiances font leur apparition, l’une avec une sellerie mixte cuir Morrocana / tissu dans des tons marrons avec motif « surf » sur la planche de bord,  l’autre avec un brun plus foncé rehaussé de coutures bleu vif.

Côté motorisations, l’Opel Adam Rocks reprend les trois moteurs existant : 1,2l 51 kW / 70 ch / 115 Nm, 1,4l 64 kW / 87 ch / 130 Nm et 1.4l 74 kW / 100 ch / 130 Nm. en haut de gamme, elle hérite bien entendu du nouveau 3 cylindres Opel 1,0l SIDI Turbo (injection directe essence et turbo) de 66 kW / 90 ch / 166 Nm ou  85 kW / 115 ch / 166 Nm, associé à une boite 6 rapports dans ses deux versions.

2014_Opel-Adam-Rocks_02 2014_Opel-Adam-Rocks_03 2014_Opel-Adam-Rocks_04 2014_Opel-Adam-Rocks_05 2014_Opel-Adam-Rocks_06 2014_Opel-Adam-Rocks_07 2014_Opel-Adam-Rocks_08 2014_Opel-Adam-Rocks_09

Source : Opel

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Genève 2014 : Opel Adam Rocks"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Marketing is King

cooperwahoo1
Invité

Aussi moche qu’une rover streetwise. Aucun interet

Carlos Ghost
Invité

Certains disent qu’elle ressemble à la 500C.

Non.

Hélas.

quentin18
Invité

Plutôt pratique pour la ville les boucliers en plastique, surtout pour se garer, fini les égratignures.
Sinon en effet cette version n’a pas vraiment d’intérêt, pourquoi ne pas avoir intégré le toit en toile à la version classique directement ?

SGL
Membre

Mal né, parce que proposé avec des moulins au début pas top et avec son châssis dépasser de corsa de 2005, alors pourquoi pas cette version plus fun avec son toit ouvrant en toile et ses nouvelles mécaniques.
Elle va finira par devenir une bonne auto à force de l’améliorer, mais sera-t-il suffisant pour la remettre d’aplomb au niveau des ventes ?

JB
Invité
« Sur les petites routes sinueuses, l’Adam retrouve de sa superbe. Le châssis sport et les grandes roues offrent une tenue de route de premier ordre. Ce n’est pas une pure sportive, le comportement n’est pas aussi incisif que celui d’une GTI, et la boîte pourrait être plus précise, mais il y a du potentiel » « L’Opel ADAM est une référence : son châssis équilibré, son confort exemplaire et sa direction précise font de sa conduite un moment unique. » « La nouvelle ADAM est basée sur un châssis à berceau renforcé, qui améliore la rigidité. Le châssis a été pensé pour optimiser la… Lire la suite >>
Gliale
Invité

On dirait une C3 pluriel… pas glop!

wpDiscuz