Accueil Actualités Entreprise Bilan 2013 : Tesla

Bilan 2013 : Tesla

52
7
PARTAGER

L’année 2013 restera probablement comme l’année du véritable décollage de Tesla. Chiffres de ventes conformes ou supérieurs aux prévisions, et mise sur le chemin de la rentabilité…

On aura beaucoup parlé de Tesla en 2013. Pour la Model S et ses qualités, ses incidents, les multiples rumeurs, parfois lancées par Elon Musk lui même, ou encore le développement du réseau de Supercharger.

Une année 203 qui s’est soldée par 22.477 ventes dans le monde, l’essentiel aux Etats-Unis et au Canada. L’Europe aurait néanmoins déjà absorbé environ 1.500 exemplaires. Un niveau de ventes conforme aux prévisions, et qui reste limité par les capacités de production des batteries. Ce qui devrait encore être le cas au début de 2014. La fin d’année devrait voir un accroissement de cette capacité, libérant la diffusion du véhicule. L’objectif 2014 est de 35.000 véhicules, avec un passage du rythme de production de 600 à 1.000 voitures par semaine.

Tesla n’atteint pas encore la rentabilité, mais semble s’y diriger. Toutefois, l’accroissement des volumes en 2014 ne fera sans doute pas tout car le constructeur va devoir augmenter ses dépenses pour finaliser la conception du Model X, tout en augmentant sa capacité à l’usine de Freemont pour débuter la production en 2015. En 2013, le chiffre d’affaires a atteint $2 Mds (1,45 Md €), soit 5 fois plus qu’en 2012.  Dans le même temps, la perte nette est passée de $396 Mns à $74 Mns (de 289 Mns € à 53,9 Mns €).

Source : Tesla

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Bilan 2013 : Tesla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Olivier
Invité

Longue vie à Tesla qui révolutionne chaque jour l’automobile

Aselert
Invité

« Dans le même temps, la perte nette est passée de $396 Mns à $74 Mns (de 289 Mns € à 53,9 Mns €) »

Ca reste dans le négatif quoi…

automania
Invité

Vous connaissez beaucoup d’affaires ou il ne faut pas investir avant de gagner ?. Tesla investi (beaucoup) et réduit ses pertes cela signifie que la marque est en progression constante et qu’elle fera tôt ou tard des bénéfices en gardant le même trade. Bien à vous.

wizz
Membre

….et après avoir pu pomper du fric des autres constructeurs via leur vente en Californie, et sa loi ZEV

http://www.navigantresearch.com/blog/making-sense-of-california%E2%80%99s-zero-emissions-vehicle-program

35000$ par véhicule grace au « crédit carbone » (ZEV)

automania
Invité
C’est réducteur de laisser penser que Tesla ne gagne de l’argent que grâce à cette législation même si cela est en partie vrai. Et alors ou est le mal à se développer aussi grâce à une volonté politique (et pas seulement, il y a de nombreux citoyens qui commencent à percevoir les effets nocifes sur la santé des émissions polluantes des moteurs diesel et essence. Quel parent aurait le réflexe de faire respirer un pot d’échappement à son enfant ? aucun, preuve que nous savons bien qu’il s’agit d’un poison diffusé par des centaines de millions de moteurs en activité… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

@wizz, c’est pareil en France avec la fiscalité diesel bidon pour favoriser les constructeurs nationaux hein…

Thibaut Emme
Admin

En quoi cela favorise les constructeurs nationaux (légende urbaine) sachant que les champions toute catégorie du mazout ne sont ni PSA ni Renault ? 😉

wpDiscuz