Accueil Formula E Adrien Tambay et les retraités de la F1 en Formula E

Adrien Tambay et les retraités de la F1 en Formula E

99
8
PARTAGER

Un premier pilote français est assuré d’avoir un volant en Formula E : Adrien Tambay. Le Francilien, pilote Audi en DTM (14e l’an passé), fait partie des huit premiers concurrents annoncés, dont une bonne partie d’anciens titulaires en F1.

La Formula E ne fait rien comme les autres. Au lieu de laisser les équipes nommer leurs pilotes, le promoteur bien de rendre public une liste de huit pilotes qui seront alignés à Pékin, le 13 septembre, pour la première course de l’histoire de la catégorie.

Parmi ces huit pilotes, on retrouve Adrien Tambay qui aura pu faire jouer son contrat avec Audi mais aussi ses années électriques en Trophée Andros (!).

On retrouve également : Sébastien Buemi (25 ans, 55 GP en F1 et 2e des 24 Heures du Mans 2013), Marco Andretti (26 ans, 128 courses en IndyCar), Karun Chandhok (29 ans, 11 GP en F1), Vitantonio Liuzzi (33 ans, 80 GP en F1), Lucas di Grassi (29 ans, 18 GP en F1), Takuma Sato (36 ans, 90 GP en F1 et 58 courses en IndyCar) et Ma Qing Hua (26 ans et 5 séances d’essais en F1).

La Formula E se transforme donc en refuge pour les jeunes retraités de la F1 !

Suite à cette annonce, Lucas di Grassi n’est plus pilote d’essais officiel de la Formula E.

Il reste à connaître l’identité de dix autres pilotes et leur destination. Mais il est possible de tenter de remplir certaines cases…

Adrien Tambay et Lucas di Grassi pourraient arriver chez Audi Sport ABT, on verrait bien Takuma Sato chez Super Aguri Formula E Team et, forcément, Marco Andretti chez Andretti Autosport. Et en jouant sur les drapeaux, comment ne pas imaginer Karun Chandhok avec Mahindra Racing et Ma Qing Hua chez China Racing ?

Source et crédit image : Formula E

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Adrien Tambay et les retraités de la F1 en Formula E"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
automania
Invité
Une première saison en forme de test grandeur nature et de séance de mise au point pour l’organisation comme pour les Teams, ingénieurs et évidemment… les pilotes. Sur ce point elle sera intéressante à suivre sans parler de l’inconnu que représente les réactions du public envers une course automobile au son très particuliers (bien plus proche des F1 de chez Scalextric que du légendaire V12 Matra). Quoiqu’il en soit c’est peut être (certainement même) l’avenir du sport automobile qui est en train de s’écrire sous les roues de cette formule E… le pic OIl qu’il soit déjà passé (comme l’affirment… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Le public sera là à n’en pas douter. Ce qui est dommage c’est que la France rate cette occasion ! Pourtant Pau et son circuit historique a déjà organisé des courses électriques. Dommage de ne pas avoir tenter de faire venir cette Formule E dans l’une des villes historiques du sport-auto en France… Le public est plus familial qu’à l’accoutumé car il n’y a « pas » de bruit (enfin il y en a) pas d’air « pollué », etc. Les parents amènes leurs enfants bien plus volontiers que sur un circuit classique. Et il y a un gros avantage…on entend les pneus, les… Lire la suite >>
ziz
Invité

J’aimerai savoir qui va au trophée andros pour les voitures elec lol
Perso s’il n’y a pas quelque chose de thermique à côté des formula e ce sera sans moi

4aplat
Invité

Je suis a la fois impatient et inquiet au sujet de cette série .

Thibaut Emme
Admin
Pourquoi ? Des courses rapides, sur des circuits « courts » où ça va frotter (urbains temporaires) avec 3 courses à la suite (et donc la possibilité pour un pilote de repartir en course 2 même si sorti en 1). En plus les monoplaces (bien que lourdes) ont des perfs sympathiques (la vmax limitée est à 220/225 km/h mais ça accélère). 180 chevaux (270 avec le « push to pass ») pour 800 kg en thermique ce serait pas terrible, mais là il y a le couple « constant » ce qui donne un 0 à 100 km/h en 3 secondes environ. Cette F.E est un… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

Ajoutons qu’elles ont une très belle gueule, alors que les F1 actuelles sont moches.

Il est vrai que celles-ci pourraient faire pire, si elles avaient l’aileron de requin des protos d’endurance.

Thibaut Emme
Admin

Ah mais souvenez-vous 2010 et ces maaagnifiques appendices aéro derrière les prises d’air. C’était nullement imposé pour de soit disant règles de sécurité et pourtant les F1 en avait 😀

klm
Invité

enthousiasmant a souhait

wpDiscuz