Accueil Actualités Entreprise General Motors continue de licencier

General Motors continue de licencier

55
4
PARTAGER

Au cœur de la crise, General Motors a supprimé plus de 20 000 emplois aux Etats-Unis. Alors que le groupe est désormais largement profitable, la direction continue de « dégraisser » partout dans le monde.

L’Europe, l’Australie et désormais le Brésil… La filiale sud-américaine a annoncé des licenciements sur le site de Sao José dos Campos.

Après l’arrêt de la production des Corsa, Meriva et Zafira en juillet 2012, General Motors Brésil a annoncé hier la fermeture des chaînes de montage de véhicules personnels dès cette fin d’année.

La raison évoquée est le manque de viabilité de la poursuite des opérations. Cette décision fait suite au licenciement de près de 600 salariés en mars et à un plan de départs volontaires de 300 personnes en octobre.

Le syndicat des métallurgistes affirme vouloir saisir la justice, car General Motors aurait rompu un accord stipulant qu’aucune chaîne de montage ne pouvait être fermée.

Source : Le Parisien
Photo : General Motors

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "General Motors continue de licencier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

C’est moins « excusable » que dans le cas de PSA 😉
Mary Barra nouvelle cost killeuse du groupe ???

Nicolas
Invité

Vous oubliez quand même un point essentiel dans cet article, c’est que oui le groupe est bénéficiaire, mais il faut regarder la profitabilité des opérations locales, or GM perd de l’argent (beaucoup même) en Europe et en Australie ! Ce qui justifie totalement ces licenciements.

Le cas du Brésil est un peu différent, GM avait embauché sans compter, misant sur une croissance démentielle du marché, croissance fortement revue à la baisse, on revient donc à une gestion plus raisonnable.

Un article un peu moins partisan aurait été appréciable, on a bien compris que les licenciements ce n’est pas votre truc 😉

nouh
Invité

pour @ Nicolas, Pourquoi, votre « truc », c’est les licenciements !!! Même si l’on peut à la rigueur éventuellement comprendre GM, votre ton ironique ne se justifie pas lorsque l’on évoque des licenciements. Et puisque nous sommes en période de vœux, je vous souhaite de garder votre travail et de perdre votre cynisme.

ernesto
Invité

Ce n’est pas du cynisme, c’est seulement la dure réalité du marché. GM est une entreprise destinée à générer du profit, pas une association à but caritatif.
Malheureusement, les gens oublient souvent la différence entre les deux.

wpDiscuz