Accueil Dakar Dakar 2014 : Présentation de la Mini

Dakar 2014 : Présentation de la Mini

199
3
PARTAGER

Stéphane Peterhansel, copiloté par Jean-Paul Cottret, tentera d’accrocher une troisième victoire consécutive au Dakar derrière le volant de la Mini ALL4 Racing. Au total, pas moins de 11 Mini seront alignées sur les routes du rallye raid prenant place du 5 au 18 janvier 2014.

Mini All4 Racing - 06

Caractéristiques techniques

La Mini ALL4 Racing repose sur un châssis essentiellement réalisé à partir de fibres de carbone auquel vient se greffer un arceau de sécurité en acier. Les dimensions de la voitures de rallye sont similaires à celles du Mini Countryman de production.

La ALL4 est animée par un 6 cylindres turbo diesel développant une puissance de 307 chevaux à 3.250 tr/min et un couple de 700 Nm à 2.100 tr/min. La transmission aux 4 roues se fait par l’intermédiaire d’une boîte séquentielle à 6 vitesses  et de 3 différentiels blocables (avant/central/arrière). Elle repose sur des jantes de 16″ et des pneus de dimensions 245/80.

Mini All4 Racing - 08

La voiture de rallye-raid pèse environ 1.900 kg. Elle atteint 185 km/h en vitesse de pointe. Elle est freinée par des disques de 320mm de diamètre à chaque roue, pincés par des étriers à 6 pistons. Le système de freinage est refroidi par air à l’avant et par eau et air à l’arrière. Enfin, la Mini peut compter sur un réservoir de 375 l.

Par rapport à la voiture 2013, Mini s’est principalement attaché à recentrer les masses.

Pilotes

Onze Mini prendront le départ de l’édition 2014 : quatre de manière officielle et sept en compétition-client.

Mini All4 Racing - 02

Outre le duo Stéphane Peterhansel / Jean-Paul Cottret, Mini alignera officiellement Joan Roma copiloté par Michel Périn, Orlando Terranova accompagné de Paulo Flùza et enfin la paire Krzysztof Holowczyc / Konstantin Zhiltsov.

Parmi les équipes compétitions-client, il est à noter la présence de Nasser Al-Attiyah, vainqueur du Dakar en 2011. Les pilotes pourront compter sur la fiabilité de la voiture et ses performances pour compter accrocher un bon résultat au terme de l’édition 2014, une course qui s’annonce d’ores et déjà longue (33% de spéciale chronométrée en plus par rapport à l’édition 2013).

Mini All4 Racing - 05

Source: Mini

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Dakar 2014 : Présentation de la Mini"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Grand Tourisme
Invité

Silhouette, gentille silhouette !
La mini au Dakar est aussi crédible que la ZX Citroên !
Est-ce le public, l’acheteur, ou le marketing qui n’évolue pas, régresse ou est devenu abruti ?
Passéiste peut-être, mais elle est loin l’époque ou les protos n’étaient pas déguisés en série et cette dernière, avec des vrais 4×4 éxistait au classement général et sur le podium.
On achetait plus un véhicule qu’une image, et Dakar était situé en Afrique, mais c’était avant !

Thibaut Emme
Admin

Même du temps de l’Afrique les protos déguisés en série existaient.
Il faut remonter très très loin pour trouver un Dakar sans proto déguisé en série. En fait…il y a toujours eu les catégorie « véhicules modifiés ». Le premier a remporter la course ? Sans doute la Renault 20 turbo 4×4 des frères Marreau…vainqueurs en 1982 soit la 3ème édition.

La R20 turbo 4×4 n’avait plus grand chose de série…train arrière de Trafic, moteur de R18 turbo, transmission intégrale piquée ailleurs, etc. Rien de la R20 de papi 😉

Grand Tourisme
Invité

Vivivi, je parle du temps ou le Dakar ne portait pas encore ce nom (vendeur) et ou le suivant s’arrêtait quand tu étais en panne.
Deux ans plus tard, tu comptais entre 30 et 50 véhicules avant que quelqu’un te voyant « sur le toit », s’arrête.
Le « cirque » est arrivé avec les « usines » et le Dakar devenu une parade publicitaire intra-constructeurs, sans aucun intérêt sauf pour quelques « poireaux » fortunés.
Ce n’est pas de l’aigreur, juste une histoire d’amour perdue dans le vaudeville.

wpDiscuz