Accueil Actualités Entreprise Heuliez en liquidation, un air de déjà entendu

Heuliez en liquidation, un air de déjà entendu

108
9
PARTAGER

L’ensemble des titres de la presse économique et plusieurs médias politiques se sont faits hier l’écho de la décision du tribunal de commerce de Niort : Heuliez vient d’être placé en liquidation judiciaire mais pourra poursuivre son activité jusqu’au 31 octobre prochain.

Est-ce cette fois la fin de l’équipementier/carrossier des Deux-Sèvres ? Oui et non. Le tribunal de commerce de Niort a autorisé la poursuite de l’activité jusqu’au 31 octobre prochain (notamment pour honorer les dernières commandes en cours) laissant la porte ouverte à l’éventuelle constitution d’une nouvelle société d’économie mixte sous la houlette du Conseil Général du Poitou-Charentes.

Le maintien de l’outil industriel, sa pérennité à moyen terme et la sauvegarde d’un maximum d’emplois passeraient à travers cette  SEM et l’entreprise espagnole Cosmos XXI en attendant l’hypothétique signature d’un contrat avec Volkswagen.

L’avenir permettra de savoir si Heuliez continuera de survivre… Après différents repreneurs ou l’implication des pouvoirs publics (avec des montants investis qui ne seront pas remboursés) ou plusieurs plans de redressement judiciaire, Heuliez replonge. Définitivement ?

A lire également. Heuliez placé sous redressement judiciaire : VW comme sauveur ? Et Arnaud Montebourg condamne-t-il Heuliez ?

Source : diverses.

Crédit illustration : Heuliez.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Heuliez en liquidation, un air de déjà entendu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DAS
Invité

Heuliez = Matra , un « non-sens industriel ».

Valde
Invité

Pouvez-vous développer SVP?

JC
Invité

Valde
Dispersion dans tous les domaines , aucun cap……on peut rajouter Ligier aussi.
…..
Septembre 2013
Renault (>> RENAULT) a vu ses immatriculations de voitures particulières neuves bondir de 18,1% en septembre.

Milton
Invité

Une entreprise cogérée avec des politiciens pas capables de faire la diff’ entre chiffre d’affaires et bénéfices n’avaient de toutes façons pas grand chance de réussite.

autozob
Invité

Combien tout cela nous a couté ?
j’ai croisé une MIA l’autre jour , c’est comme un conteneur à ordure en plastique avec fenetres et roulettes , qui peut acheter ca et accepter de rouler lui mème dedans ?

Milton
Invité

J’en ai vu une en expo dans un centre commercial y a quelques mois, et effectivement c’est ça l’idée !!

Si on était mauvaise langue, on dirait que le but était de faire quelque chose qui soit le plus éloigné des canons esthétiques de l’automobile.

Peut être pour faire plaisir aux politiciens autophobes mêlés au dossier…

JC
Invité

12 millions d’euros……..d’IMPOTS………..

http://www.poitou-charentes.fr/actus-region/a-la-une/-/alaune/8aa0ef45-f3bf-11df-a40a-357c9a70b725

La Région a également décidé de lancer un fonds de 12 millions d’euros pour développer la voiture électrique qui va permettre :……..??????????????…………..de gaspiller.

pat d pau
Invité

Le poitou le trou du PS. Alors les impots c’est une culture de base au PS. Faire payer par les citoyens c’est tres socialo surtout s’il peuvent faire du greenwhasing derriere car les socialistes sont des gens bien car ils sont socialo eco donc moralement intouchable.

Tout cela est il le resultat de la « Democratie participative » ?? Mais qui a participé ?

Vice versailles
Invité

L’investissement public dans une telle entreprise pourquoi pas s’il y avait eu une vraie pôlitique derrière
Si ça avait été pour devenir le number 1 du véhicule electrique
Si les véhicules produits auraient pu ressembler à quelque chose …
Mais la on a touché le fond

wpDiscuz