Accueil F3 Formule 3 allemande 2013 sur le Lausitzring : Kirchhöfer devra attendre

Formule 3 allemande 2013 sur le Lausitzring : Kirchhöfer devra attendre

80
0
PARTAGER

Marvin Kirchhöfer (Motopark) peut être titré sur le Lausitzring, en F3 allemande. Pour cela, il doit tout gagner et compter sur un faux-pas d’Artem Markelov (Motopark.) A lieu de cela, c’est l’inverse qui se produit. Le Russe maintient donc un semblant de suspens.Adac Formel Masters

Déjà poleman au Nürburgring et sur l’A1 Ring, Maximilian Günther (Mücke) décroche de nouveau la pole sur le Lausitzring.

Sur le ‘Ring et à Spielberg, Günther s’était à chaque fois fait doubler par Picariello. Cette fois, pas de blague belge! L’Allemand s’accroche solidement à la tête et décroche son premier succès en Formel Masters. Picariello est 2e et Jason Kremer (Schiller), 3e.
Derrière, ça se frictionne peu avant l’arrivée. Marvin Dienst (Neuhauser) expédie Hendrik Grapp (Mücke) dans le décor. Du coup, sa 5e place lui est retirée a posteriori. Beitske Visser (Motopark) hérite du rang et marque enfin de gros points.

Le dimanche matin, c’est le même scénario : parti en tête, Günther reste devant, malgré la pression constante de Picariello. Derrière, Grapp est un temps 3e. Visser, trop optimiste, tente une attaque et fini dans le gravier. Dienst a plus de chance ; il passe Grapp et termine 3e.

Pour la première fois, Stefan Riener (Neuhauser) est en pole. Mais il n’en profite pas : Fabian Schiller (Schiller) se présente en premier à la chicane. L’Autrichien fait le maximum pour revenir, mais Schiller tient le coup. Derrière, Ralph Boschung (KUG) se fait rattraper par Picariello. Dans l’avant-dernier tour, le Belge expédie Boschung dans le mur. La direction de course sort le drapeau rouge et le classement est gelé. Du coup, Boschung récupère la 3ème place et Picariello est pénalisé.
C’est le premier podium de Schiller, Riener et Boschung ! Suite à un déclassement, ce dernier a déjà été 3e, mais il n’avait pas eu droit au champagne.

Picariello découvre les dures lois de la gestion du championnat : s’il veut être titré, il doit cimenter son avance. Au lieu de ça, comme sur l’A1 Ring, il laisse revenir Günther. Avec 288 points, il revient à portée de tir du grand gagnant du week-end, 2e à 216 points. Par contre, c’est presque fini pour Nicolas Beer (Neuhauser), 3e à 170 points.
Visser arrive enfin à marquer des points… Mais ses rivaux immédiats en marquent plus ! Du coup, la voilà au 10e rang, avec 69 points.

ATS Formel 3

Un peu de changement dans le paddock. Yannick Mettler (Performance Racing) doit poser le pied à terre, faute de budget. Tomasz Krzeminski (ADM) saute sur l’occasion et prend le baquet de Mettler. Pour le remplacer, ADM embauche Nikita Zlobin, issu de la FR 2.0 ALPS. Quant à JBR, il recrute Nicolai Sylvest, champion 2012 de FF danoise.

Marvin Kirchhöfer (Motopark) peut être titré ce week-end. Le vendredi, le débutant décroche la pole… Mais il est disqualifié peu après, pour aileron non-conforme. Il partira en fond de grille. Emil Bernstorff (Motopark) hérite de la pole et il a une occasion unique de se relancer au championnat.

Ca se bouscule au départ de la course 1, Maximilian Hackl (Franz Wöss Racing) et Freddy Killensberger (GU-Racing) se payent Sheban Siddiqi (Motopark.) Le safety-car doit sortir. Voilà qui fait doublement les affaires de Kirchhöfer : d’une part, cela fait 3 concurrents de moins à remonter et cela empêche les leaders de s’échapper. En tête, Artem Markelov (Motopark) a mieux réagit que Bernstorff.
Le Russe récidive lorsque le safety-car relache le peloton. Spécialiste des 2e places, il s’offre enfin sa première victoire 2013! Bernstorff est 2e, devant… Kirchhöfer, qui a attaqué le Lausitzring par la face nord!

Matteo Cairoli (ADM) est en pole pour la course 2. D’emblée John Bryant-Meisner (Performance Racing) et Bernstorff remonte sur lui. L’Anglais, surexcité, prend la tête au 4e tour. Bryant-Meisner tente un dépassement et percute le leader, qui part en tonneau. Pendant, ce temps, Kirchhöfer s’est débarrassé de Cairoli et de Gustavo Menezes (Van Amersfoort.) Après l’élimination des leaders, il hérite de la tête. Markelov passe également Cairoli et se retrouve 2e. L’Italien termine 3e; c’est son premier podium 2013.

Au feu vert de la course 3, Markelov trompe le poleman Bernstorff. Au fond, Kirchhöfer tente une nouvelle remontée. Bernstorff, sans doute encore choqué par son tonneau, baisse le rythme. Bryant-Meisner en profite. Derrière, il y a Menezes et… Kirchhöfer, déjà 5e. L’Allemand passe l’Américain, puis Bernstorff et enfin Bryant-Meisner, terminant donc 2e.

C’est un week-end en demi-teinte pour Kirchhöfer. Il n’a « que » 383 points. Avec ces 2 victoires, Markelov possède 289 points et il peut théoriquement encore être titré. Bernstorff a perdu gros, avec 259 points, il va avoir du mal pour raccrocher le Russe.

Crédits photos: F3 ATS, sauf photos 2 à 6 (Formel Masters)

A lire également:
Formule 3 allemande 2013 sur le Nürburgring : Kirchhöfer peut mettre le champagne au frais!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz