Accueil Honda Super GT : les voitures 2014 dévoilées à Suzuka

Super GT : les voitures 2014 dévoilées à Suzuka

257
2
PARTAGER

L’heure est enfin arrivée pour le Super GT de montrer les fruits des années de négociation avec le DTM, et c’est à Suzuka où se déroulera la manche de 1000 km ce week-end que Honda, Lexus et Nissan ont révélé les voitures qui courront l’année prochaine en catégorie GT500.

On avait eu un aperçu de la NSX GT via une indiscrétion du magazine Autosport Japon la semaine dernière mais le secret avait été bien gardé sur la Nissan GT-R et la Lexus LF-CC (nom provisoire en l’attente de la domination définitive de la voiture de série correspondante, sans doute RC-F). Les trois voitures sont basées, conformément à la nouvelle réglementation de la série, sur la monocoque commune avec le DTM, à laquelle s’ajoutent d’autre éléments aérodynamiques identiques avec ceux de la série allemande d’où une certaine uniformité dans l’allure et un air de famille avec les Mercedes Classe C, Audi A5 et BMW M3, malgré les efforts méritoires des uns et des autres pour se distinguer du tronc commun.

Si la réglementation châssis rapprochant les voitures japonaises des allemandes est là, les GT500 ne sont pas des voitures de DTM. De fait, la fusion réglementaire permettant aux uns et aux autres de s’inscrire indifféremment dans les deux séries (et le « DTM américain » promu par le Grand-Am) est à horizon 2017, pas avant… Et pour cause, le moteur des GT500 est bien différent des V8 allemands puisque le Super GT a jeté son dévolu sur un 4 cylindres 2l turbo développant un peu plus de 500 chevaux accompagné, on le sait pour Honda mais c’est sans doute le cas pour les deux autres également, d’un KERS. La Honda NSX se distingue par ailleurs par son moteur installé comme la future NSX de série en position centrale arrière. C’était une condition sine qua non imposée par Honda pour sa participation.

Ajoutons que contrairement au DTM, le Super GT continuera de permettre aux écuries de choisir leurs pneus (Bridgestone, Michelin, Dunlop et Yokohama se livrent en Super GT à une guerre sans merci), et on peut prévoir que les GT500 devraient être d’entrée plus rapides que les voitures de DTM. Cela imposera, si d’aventure un team voulait, comme la rumeur en a couru, participer avec une voiture allemande en Super GT, de mettre en place un système d’équivalence réglementaire. On n’en est pas là encore.

Après avoir été dévoilées lors d’une conférence de presse ce matin, les voitures ont pris la piste, en tout cas la Nissan et la Honda, la Lexus étant fraîchement terminée d’assembler  et n’étant pas en état de rouler après qu’un premier prototype ait connu semble-t-il de gros problèmes lors d’une séance de shakedown à Sugo. Les voitures reprendront la piste au cours du week-end pour être présentées aux fans et continueront ensuite leur mise au point pour être prêtes pour la première course de la saison 2014, les 5 et 6 avril à Okayama.

Crédit photos : Honda Racing, Nismo, Toyota Motorsport

[zenphotopress album=15256 sort=random number=35]

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Super GT : les voitures 2014 dévoilées à Suzuka"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fod29
Invité

Invité

Globalement très déçu, elles ont perdu de leur monstruosité et deviennent un peu banal, j’aurais préféré que ça soit les dtm qui se rapproche du look sgt que l’inverse

wpDiscuz