Accueil Cadillac Cadillac Elmiraj Concept

Cadillac Elmiraj Concept

304
14
PARTAGER

Deux ans après la Ciel, Cadillac revient au Concours d’Elegance de Pebble Beach avec un second concept dans le même esprit, le coupé Elmiraj. Comme la Ciel, l’Elmiraj traduit le dilemme auquel est toujours confronté la marque : la logique industrielle pousse à se positionner face aux allemandes, la logique historique pousse à l’extrême luxe avec cette touche d’excès grandiose qui reste l’identité profonde de Cadillac.

La dualité du discours est frappante : quelques mois après une splendide Ciel revendiquant fièrement l’héritage flamboyant des paquebots routiers de l’âge d’or des années d’avant la première crise pétrolière, l’XTS, actuel sommet de la gamme, accumulait pour sa présentation les acronymes technologiques et revendiquait l’inévitable stage sur le Nürburgring, histoire de se placer dans le même cadre que les grandes berlines d’Outre-Rhin. Comme si après le rêve, la réalité se devait d’être rationnelle et euro-technologique.

Rebelote avec l’Elmiraj, qui va puiser, selon les termes mêmes du texte de présentation de Cadillac, aux sources de l’Eldorado. Le nom du concept est d’ailleurs construit de façon similaire, faisant référence au lac salé d’El Mirage en Arizona. Immense (5207 mm) coupé 2+2 de 1814 kg généreusement propulsé par un V8 twin turbo de 4,5 litres de 500 chevaux, le concept Elmiraj incarne (sans rire) « l’engagement de la marque pour la propulsion lightweight » dans la lignée de l’ATS et de la prochaine CTS. Tout est relatif… Ce qui est certain par contre c’est que Elmiraj représente l’évolution du style « Art & Design » appliqué, sous la direction de Ed Wilburn, aux voitures de la marque. Les proportions et les détails, comme sur le concept Ciel, sont très maîtrisés et montrent que cette veine stylistique a encore un potentiel important.

L’intérieur de grand luxe est également une affirmation des aspirations de Cadillac. Fait de titane, de cuir et de palissandre, il accueille quatre fauteuils individuels privilégiant le confort et à la cinématique étudiée pour faciliter l’installation des passagers arrière. Les compteurs analogiques transparents sont devant un écran qui donne la touche de modernité.

On parle régulièrement des intentions de Cadillac de revenir dans le très haut de gamme. Elmiraj est-il le signal définitif, bien que Cadillac ne s’avance pas trop et préfère utiliser l’expression consacrée du concept « qui montre les orientations stylistiques de la marque », ou bien encore un concept pour la gloire ?

Source : Cadillac

Lire également:
Cadillac Ciel, retour à la grandeur

[zenphotopress album=15260 sort=random number=30]

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Cadillac Elmiraj Concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Malco
Invité

Superbe!

Bruce
Invité

Magnifique !!

Un bijoux

Très baroque dans ces lignes ..très très réussi ..et l habitacle ..la class

Aleios
Membre

Sublime, Il faut que Cadillac ose la produire tel qu’elle. Je suis certain que le marché existe aujourd’hui pour une voiture de luxe a l’américaine (du moins aux USA).
Par contre la qualité de finition c’est toujours pas ça: le gros plan sur le bouton Start qui a un gros jeu latéral quand on l’enfonce… bah ce le fait pas.

np
Invité

magnifique et cadillac a toute sa place dans le marché du luxe et je pense même que si il le voulait ils aurait pu être au niveau de Rolls

John
Invité

le retrait de la couronne de laurier allège énormément le style je trouve d’autant plus que la calandre à croisillons n’est pas là non plus. C’est un plus indéniable à mon goût.

Ceci dit le choix des matériaux est plaisant mais l’intérieur n’est pas hyper révolutionnaire (notamment la planche).

Mais l’ensemble est cohérent et très agréable à l’oeil.

wpDiscuz