Accueil F1 F1 : « testgate », la montagne accouche d’une souris, la FIA est ridicule

F1 : « testgate », la montagne accouche d’une souris, la FIA est ridicule

111
13
PARTAGER

Tout ça pour ça serait-on tenté de dire après le verdict rendu par le tribunal de la FIA à propos des essais « secrets » que Pirelli et Mercedes ont effectués à Barcelone. Reconnus coupables, Mercedes comme Pirelli s’en sortent avec une tape sur les doigts et les gros yeux.

La FIA n’est pas blanc-blanc
Mercedes et Pirelli risquaient gros dans cette affaire, mais il faut dire que le soufflé qui avait bien gonflé à Monaco était depuis retombé. Les arguments et les preuves mis en avant par les avocats du manufacturier italien et du constructeur allemands ont finalement convaincu le tribunal (ou pas) dont les conclusions sont :
– Mercedes est reconnu coupable
– Mercedes sera privé de la prochaine session des « Young driver tests »
– Pirelli est reconnu coupable

Coupables de quoi au fait ? D’avoir contrevenu au règlement sur les tests en effectuant 1000 km de roulage avec leur monoplace de la saison ainsi que les deux pilotes titulaires. Pourquoi tant de clémence alors que Mercedes risquait une suspension ou une exclusion pour la saison ? Simplement parce que Mercedes et Pirelli ont plaidé leur bonne foi. Cette bonne foi étayée par des échanges avérés avec Charlie Whiting concernant ces essais qui les auraient alors validés…même avec la monoplace 2013 !

Sauf que Whiting n’a pas complètement donné son blanc-seing mais un simple « avis » selon la FIA. Reste que la sanction est très clémente et montre que la FIA se sent également responsable. D’ailleurs les frais de cette « justice » sont partagés à parts égales entre Pirelli, Mercedes et…la FIA. Comme quoi.

Ferrari et RedBull très remontés
Du coté des écuries, certaines prennent acte, mais d’autres réagissent. Sur son site internet, la Scuderia a tenu à réagire au verdict : « Nous avons appris aujourd’hui que même si quelqu’un est coupable, et dans ce cas par des faits indiscutables et vérifiés, il existe toujours un moyen de s’en sortir de la meilleure façon possible. Il n’y a qu’à suggérer aux juges ce que pourrait être la punition et encore mieux, pourquoi ne pas en faire quelque chose de léger comme une tape sur les doigts ».

En effet la sanction prise par le tribunal (éviction du prochain test sur trois jours avec des rookies NDLR) a été suggérée par l’avocat de Mercedes lui-même…

Ferrari, visiblement remonté contre la FIA et ce jugement, a décidé pour une fois de commenter une décision. Et les rouges ont de la mémoire puisqu’ils parlent également de l’affaire des « trous » dans le plancher de la RedBull l’an passé qui n’avait amené aucune sanction de la part de la FIA bien que contrevenant aux règles. Ferrari ajoute : « Et que ce serait-il passé si ces tests avaient eu lieu après les Young Driver Tests ? Quelle aurait été alors la sanction ? Mercedes aurait été privé de diner de fin d’année ? ».

Le retour des essais privés
Gageons que si les flèches d’argent continuent leurs bons résultats à Silverstone les dents vont continuer de grincer. Ce jugement enterre sans doute définitivement les Young Driver Tests pour l’an prochain et entérine le retour des essais privés. Toutes les écuries sont d’accord et il ne manque que le tampon de la FIA, ce qui ne saurait tarder. Sinon, après tout, les autres écuries auraient tout intérêt de faire comme Mercedes : mettre les pilotes titulaires dans la monoplace de l’année, avec des réglages et/ou des pièces à valider, le tout sur 1000 km.

Du coté de RedBull, le mécontentement est sans doute le même mais la réaction n’a été transmise qu’à la FIA et à la FOM. Selon le Times, les deux écuries pourraient alors boycotter les essais « Young Driver Tests » de cette année.

Lire également : F1 – Mercedes et Pirelli convoqués devant le tribunal de la FIA, quels sont les risques ?

Source et photo : FIA

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "F1 : « testgate », la montagne accouche d’une souris, la FIA est ridicule"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fanautomobile
Membre

J’espere que la FIA va savoir prendre les sanctions necessaires; l’enervement dans les autres écuries est compréhensible…

Sam Suphi
Invité

Mercedes n’est pas venu en F1 pour faire de la figuration, la preuve : ils sont prêts à tout pour y arriver, avec la compkicité de la FIA bien sûr.
Z’en ont marre de Renault et autres constructeurs « populaires ». Ils rêvent d’une F1 avec des écuries aux grand noms…

baldogil
Invité
quelle autres constructeurs? ce n’est pas populo d’avoir Renault c’est une nécessité. Honda revient mais ils sont ultra confidentiel en Europe, BMW n’est pas intéréssé car aucun retour applicable en grande serie. Ce qui tue et tuera la F1 c’est le nivellement des valeurs vers le bas et les réglements interdisant tout. Un sport proto diesel Audi claque quasi les memes temps sur circuit. Je regrette l’epoque franchement le temps des moteurs kleenex de qualifs avec les pneus adequate et ou le but du jeu etait de claquer des temps improbables. vive la formule 1 jusqu’a mi 90. Si ce… Lire la suite >>
Nicolas
Invité

La FIA ne pouvait rien faire, Mercedes ayant menacer de partir (avec ses moteurs) à la fin de l’année en cas de « vraie » sanction.
Et ni Renault ni Ferrari ne comptait en fournir à tout le plateau..

Sam Suphi
Invité

Heeuuu ils n’ont même pas menacé Ross Brawn qui se proposait « gentiment » pour servir de fusible. Il y a donc un certain intérêt de la FIA à ne pas sanctionner plus que çà. Lequel ?
Si à Silverstone les Merco sont encore en verve, pendant la course je précise, à mon avis que çà va chauffer et qu’on a pas fini d’en entendre parler.

zak
Invité

Ferrari et Red Bull peuvent toujours quitter la F-1 s’ils ne sont pas d’accord avec la FiA.

Sam Suphi
Invité

Ferrari et Renault devraient eux aussi menacer de quitter la F1 pour réclamer justice.

DarkKane
Invité

Encore une fois…
Quelqu’un pourrait me dire quelle est la dernière année où on n’a pas connu un problème en F1 ?

wpDiscuz