Accueil F1 F1 Canada 2013 – qualifications : A Vettel la pole, à Bottas...

F1 Canada 2013 – qualifications : A Vettel la pole, à Bottas les honneurs !

57
3
PARTAGER

Les qualifications du Grand-Prix du Canada se sont déroulées sous la pluie bouleversant un peu la hiérarchie. Le triple champion du monde Sebastian Vettel décroche la pole juste devant Hamilton. D’autres pilotes ont perdu gros ce samedi et devraient vivre un dimanche très long.

Q1 : Intermédiaires de rigueurs
Les cinq premières minutes ont permis à tous les pilotes et les écuries de voir que les pneus intermédiaires seraient les gommes à utiliser pour l’instant. La pluie rend le tracé encore plus piégeur et les pilotes font très attention à ne pas ruiner leur qualif dès les premiers mètres. Les pilotes Mercedes se mettent en évidence à mi-session mais ils sont vite rejoints par les gros bras. Alonso, Webber, etc. Mais le meilleur temps de la Q1 est signé par Vettel avec près de 1 seconde d’avance. L’Allemand sera un client à n’en pas douter.

A quelques poignées de secondes de la fin, Romain Grosjean et Paul di Resta tentent tout ce qu’ils peuvent pour passer en Q2. Malheureusement ni l’un ni l’autre ni arrivent. A noter que Grosjean a été gêné par une Mercedes arrêtée sur la piste. Les éliminés de la Q1 sont Giedo van der Garde, Max Chilton, Jules Bianchi, Romain Grosjean, Charles Pic et Paul di Resta. Du côté de Force India comme de Lotus on fait grise mine. Grosjean partira donc dernier demain avec la pénalité de 10 places dont il a – sévèrement – écopé à Monaco.

Q2 : La pluie redouble d’intensité
Autant en Q1 on voyait par endroit la trace séchant, autant en Q2 on ne distingue plus que la piste mouillée. Les temps sont d’ailleurs le parfait reflet de cela puisque de 1 minute 22 secondes 318 pour Vettel en Q1 les temps peinent à descendre en dessous des 1 minute 28 secondes.

A 3 minutes de la fin de la Q2 Valtteri Bottas claque le troisième temps. Le pilote Williams peut-il être le gros coup de cette qualification ? Massa, Button, Sutil sont pour l’instant éliminés. Mais à 1 minute 59 de la fin de cette session Felipe Massa fait une grosse erreur au freinage et envoie sa Ferrari dans le mur de pneus. Avec les deux grosses sorties de Monaco le pilote Brésilien les enchaîne en ce moment. Drapeau rouge ! La séance est interrompue le temps que l’on dégage la voiture de Massa et les débris qui jonchent la piste. Sur le replay on peut voir que Massa encaisse un choc latéral de 5,7 G ! Pour autant le pauliste sort prestement (et énervé) de sa Ferrari.

Il va y avoir embouteillage sur la piste pour les 2 dernières minutes. La pluie a cessé pour le moment et les pilotes vont tous tenter d’améliorer et de passer en Q3. Vettel et Webber ne pourront pas faire de tour rapide et doivent espérer que la piste ne s’améliore pas pour ce tour. Button non plus et est donc éliminé (avec Massa). Les temps tombent et les deux McLaren sortent de la Q3. Les éliminés sont Felipe Massa, Esteban Gutierrez, Jenson Button, Pastor Maldonado, Sergio Perez et Nico Hulkenberg.

Pour la Q3, J-E Vergne et Ricciardo seront de la partie. Vergne est très à l’aise sous la pluie et doit prier pour qu’elle se remette à tomber. Les deux Red Bull semblent rapides mais Hamilton et Rosberg sont toujours là. Le gros coup est la présence de Bottas pour Williams. La première Q3 du pilote, et la première de l’équipe cette saison.

Q3 : Bottas, le Finlandais volant de Montréal
Sitôt le feu vert allumé, les pilotes ne se font pas prier pour prendre la piste et découvrir à quel point elle a changé. Les pilotes font beaucoup de passages hors piste car ils cherchent les limites de l’adhérence. Vettel et Hamilton semblent se détacher et à mi-séance ils se tiennent en quelques centièmes, 4 dixièmes devant…Valtteri Bottas troisième ! A 4 minutes du drapeau à damier, les monoplaces plongent dans les puits pour chausser de nouveaux pneus et repartir pour un ou deux tours.

Räikkönnen est à 2 secondes pleines et sa Lotus semble ne pas apprécier les températures fraîches. La pluie se renforce un peu, les temps ne seront probablement plus battus maintenant. En avance sur le temps de Vettel, Hamilton manque son freinage sur la dernière chicane et ne fera pas la pole. Il échoue à 9 centièmes de Sebastian Vettel qui signe là une très belle pole. A la troisième place on retrouve l’étonnant Valtteri Bottas. Du côté de Williams on va faire la danse de la pluie pour demain.

Vergne réussit à se qualifier 7ème sur la grille et a une belle carte à jouer demain. Son coéquipier est 10ème, juste derrière Kimi Räikkönen qui n’a jamais trouvé le bon rythme. La course sera longue pour Lotus. Le départ sera donné à 20 heures (heure de Paris). Pour le moment les prévisions sur Montréal donnent 70% de probabilités de pluie par des averses isolées.

[Mise à jour : Ricciardo et Räikkönen ont été pénalisés de 2 places sur la grille pour s’être mal positionnés à la sortie des stands lors du drapeau rouge. Maldonado, Vergne et Pérez ont été rappelés à l’ordre pour ce même motif mais ne perdent pas de place.]

Source et photo : F1

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 Canada 2013 – qualifications : A Vettel la pole, à Bottas les honneurs !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
November
Invité

Sacré RedBull, ils ne font jamais de fautes quand la voiture vaut la pole, ben ils ont la pole, eux, ne parle pas de trafic, de pluie, de drapeaux jaune….etc.
La williams de Bottas est une agréable surprise.
Grojean, ben c’est du Grojean. J’ai vu les EL3, à une question posée à Eric Bouiller, il avait dit que Romain jouait ………….la première ligne carrément, Ouff !! Prémonitoire, iil partira de la première ligne depuis la queue du de la grille. Je ne parle mème pas de son interview aprés la Q1, ……………il disait  » c’est l’heure du déjeuner » !! ..No comment.

zak
Invité

Les meilleurs sont devant sous la pluie : Vettel, Hamilton… et Bottas qui confirme, de fort bel manière tout son potentiel au volant d’une Williams totalement dépassée cette saison : bravo.

S’il pleut demain on aura peut-être une vraie course. Sur le sec, on risque de retrouver des pilotes qui roulent au ralenti après quelques tours comme ce fut le cas de nombreuses fois cette saison malheureusement.

juuhuu
Invité

Hmm, Raikko semble un poil à l’ouest là…

wpDiscuz