Accueil Fun Le hors-sujet du samedi soir : course-poursuite sauce indienne

Le hors-sujet du samedi soir : course-poursuite sauce indienne

163
8
PARTAGER

Petit test. Peut-on défoncer une vitre blindée d’un coup de pied ? Est-ce que, face à un obstacle, les policiers accélèrent jusqu’à ce qu’ils le percutent ? Est-ce qu’une Mahindra CJ3 et une Maruti Gipsy (alias Suzuki Samurai) peuvent faire des bonds de plusieurs mètres de haut, sans tremplin ? Peut-on faire drifter un cheval sur le flanc ? Si vous traversez une vitre, est-ce qu’une autre vitre poussera le temps que votre poursuivant l’atteigne ? Y-a-t-il des rues avec des colonnes d’épaves d’Hindustan Ambassador en travers du passage ? Peut-on faire exploser une Ambassador en la regardant de travers ? Peut-on réutiliser plusieurs fois un plan dans une même scène ? Si vous avez répondu « oui » partout, vous êtes E. V. V. Satyanarayana, réalisateur d’Alluda Majaka !Chaque pays à ses nanards. Les Chinois sont spécialistes du soap alambiqué avec acteurs grimaçants et placement-produits discrets (c’est-à-dire avec la marque du sponsor filmé en gros plan pendant 10 secondes.) Les Indiens, c’est plutôt l’actionner nawak avec cascades invraisemblables. Des câbles apparents? Pas grave, le spectateur n’y fera pas attention! Les problèmes de continuité ? Pas grave, le spectateur n’y fera pas attention ! Quant à la cohérence du scénario…

Alluda Majaka est un film Indien de 1995. Parenthèse: il provient du Bengale occidental, donc il faut parler de « Tollywood » et non de « Bollywood ». Fin de la parenthèse. Il s’agit d’une histoire à l’Indienne avec amours contrariés, trahisons, quiproquos entre les époux, etc. Le cinéma indien est vu comme un divertissement : il faut occuper le public pendant 3 heures et surtout, intéresser tout le monde de 7 à 77 ans ! Et forcément, une romance à l’eau de rose… D’où la multiplication des intrigues parallèles. Sitaram (l’homme à la nuque longue) n’a qu’un vague lien avec le couple, mais le voilà au premier plan pendant toute la deuxième partie du film ! Il est arrêté suite à un meurtre de policier (qu’il n’a pas commis) et condamné à mort. Il est libéré sur parole parce qu’on le marie (?) Puis gracié (??) Mais pour d’obscurs prétextes, il est de nouveau interpellé. Il s’échappe avec fracas (vidéo ci-dessous.) Et suite à cela, la police décide de… Le laisser partir ! Et son mariage arrangé se termine plutôt bien, vu qu’il passe sa nuit de noce avec son épouse et sa belle-sœur…

Chiranjeevi, qui joue Sitaram, a depuis coupé sa nuque longue. Il est ministre du tourisme depuis 2012 !

A lire également:
Inde: la Tata Sumo Gold vole à travers la ville
Pub: le SUV Force One sauce Bollywood
Le hors-sujet du samedi soir : cascades en Mahindra

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le hors-sujet du samedi soir : course-poursuite sauce indienne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gliale
Invité

Pauvres chevaux…
Tout me parait crédible, je ne vois pas où sont les incohérences. 😀

xxx
Invité

Des personnes ont été proffessionnelement payées pour faire ca ?

emmesse
Invité

… en fait, dans nos hachis-parmentier, ce n’est pas de la viande d’origine Roumaine mais « BollyWodienne » ! … blague à part, le traitement réservé à ces animaux lors de leur tournage (débile?) est proprement scandaleux.

sandrock
Membre

Il n’est pas bon d’être un cheval la bàs. En tout cas, le coup du cheval qui drift ça m’a tué!!!

samuel
Invité

Quelque extrait de course poursuite montrant que l’ energie cinetique et la gravite sont differents en Inde :

http://www.spi0n.com/singham-8-superbe-scene-daction-bollywood/

Et là , de superbe scene en Mercedes cabriolet dans les rues indiennes :

wpDiscuz