Accueil Sport auto Super GT 2013 : présentation

Super GT 2013 : présentation

116
0
PARTAGER

Le championnat de Super GT japonais, qui commence ce week-end à Okayama, fête cette saison ses 20 ans et s’apprête à clore un chapitre de son existence. C’est en effet la dernière saison où seront utilisés les châssis et V8 3,4l actuels en catégorie GT500 avant de passer en 2014 au réglement châssis unifié avec le DTM et aux moteurs 2l turbo. La conquête de ce titre particulier devrait en être d’autant plus disputée.

Calendrier et réglement

La saison compte 8 épreuves plus le meeting hors championnat de fin de saison, la Fuji Sprint Cup. Pour la première fois le Super GT visitera également la Corée sur le circuit de Yeongam pour une épreuve d’exhibition ne comptant pas pour le championnat. Par contre les GT300 peuvent s’inscrire et marquer des points lors de la course d’Asian Le Mans Series les 22-23 septembre à Fuji.

  • Epreuve 1 : Okayama GT 300 km 3-4 avril
  • Epreuve 2 : Fuji GT 500 km 28-29 avril
  • Epreuve exhibition : Yeongam 18-19 mai
  • Epreuve 3 : Sepang 300 km 15-16 juin
  • Epreuve 4 : Sugo GT 300 km 27-28 juillet
  • Epreuve 5 : Pokka 1000 km Suzuka 17-18 août
  • Epreuve 6 : Fuji GT 300 km 7-8 septembre
  • Epreuve AsLMS : Fuji 3 hours 22-23 septembre
  • Epreuve 7 : Autopolis 300 km 5-6 octobre
  • Epreuve 8 : Twing Ring Motegi 250 km 2-3 novembre
  • Hors championnat : Fuji Sprint Cup 15-17 novembre

Toutes les séances de qualification cette année seront disputées sur le modèle de la F1 avec segments et éliminations graduelles. Les séances sont séparées pour les GT500 et les GT300.

Chaque course (sauf la Fuji Sprint Cup) comprend au moins un changement de pilote, les plus longues pouvant en entraîner deux ou plus. Les ravitaillements en carburant sont autorisés comme les changements de pneus. A l’issue de chaque course, les voitures reçoivent un lest de pénalité en kilos égal à deux fois le nombre de points accumulés au classement général. A l’avant-dernière course du championnat, le lest est divisé par deux et les voitures n’ont aucun lest pour la dernière course.

Les classements et podiums sont séparés pour la catégorie GT500 et la catégorie GT300.

GT500

On retrouve le même nombre et la même répartition que d’habitude entre les trois constructeurs engagés en GT500 : Nissan avec quatre GT-R, Honda avec cinq HSV-010 et Lexus avec six SC430. Nous avons détaillé par ailleurs les écuries et les équipages (suivre les liens ci-dessus), mais revenons sur les quelques points importants : chez Nissan, la paire championne en 2011 et 2012 composée de Ronnie Quintarelli et Masataka Yanagida passe de l’écurie Mola au team Nismo, et sera au volant de la GT-R no23 qui, autre changement important, passe aux Michelin. Les “anciens” de Nismo, Satoshi Motoyama et Michael Krumm qui laissent leur place sur la no23, se retrouvent séparés et associés à la génération montante de pilotes Nissan à qui ils devront faire passer leur expérience : Yuhi Sekiguchi pour sa première saison en GT500 sera équipier de Motoyama chez Mola et Michael Krumm arrive chez Kondo Racing avec Hironobu Yasuda. Pas de changement chez Impul avec De Oliveira et Matsuda.

Chez Honda, la nouveauté majeure provient de l’arrivée de Fred Makowiecki chez Dome. Il fera équipe avec Naoki Yamamoto qui échange son baquet chez Raybrig avec Takashi Kogure. Outre ses deux nouveaux pilotes, Dome inaugure les pneus Michelin sur la HSV-010. Cette combinaison inédite de nouvel équipage et de nouveaux pneumatiques sur la voiture no18 sera intéressante à suivre et constitue de facto le fer de lance d’un groupe Honda qui a beaucoup travaillé cet hiver, testant divers emplacements pour les radiateurs et l’échappement. Les essais ont montré que les HSV-010 sont relativement en forme, nettement plus qu’en 2012 où Honda avait été souvent en retrait par rapport aux Nissan et Lexus. “Mako” n’est pas le seul nouveau pilote dans l’effectif Honda puisque Kosuke Matsuura et Daisuke Nakajima, tous deux en provenance du GT300, font leur débuts dans la grande catégorie.

Si le nombre de voitures est stable chez Lexus, il convient de signaler la disparition de l’équipe Kraft qui change de nom et descend en GT300. La voiture exploitée par Kraft est dorénavant sous la garde de TOM’S qui aura a nouveau, comme ce fut le cas dans le passé, deux voitures engagées avec les numéros 36 et 37. Lexus joue la stabilité dans son effectif pilote où le seul arrivant est James Rossiter qui fera équipe avec Kazuki Nakajima chez TOM’S sur la no36. On note également la réorganisation des équipages du team Le Mans et de la seconde voiture TOM’S. Le vétéran Daisuke Ito rejoint le jeune Italien qui monte Andrea Caldarelli chez TOM’S alors que Yuji Kunimoto fait le chemin inverse et s’associe avec Kazuya Oshima chez Team Le Mans. A noter également, le retour de Bridgestone chez SARD qui était en Michelin en 2012.

Lors des derniers essais d’intersaison, aucune hiérarchie nette ne s’est détachée, ce qui promet une belle bataille lors de la première course. Tout au plus peut-on observer que les Honda sont au niveau et que les Lexus semblent avoir un peu de réserve…

Le GT500 sera comme les années précédentes le théâtre d’une bataille de manufacturiers puisque Bridgestone, Dunlop, Michelin et Yokohama sont présents. Les pneus jouent un rôle important dans la compétition, et si l’on se base sur les courses 2012, l’avantage théorique est au manufacturier français, même si l’on imagine que les autres auront eu à coeur de réagir, en particulier Bridgestone.

GT300

Le GT300 se porte très bien avec une participation en hausse puisque 25 voitures sont inscrites pour Okayama. La tendance majeure cette année est la généralisation des GT3 face aux voitures répondant à  la réglementation JAF-GT. Un certain nombre de ces dernières sont parties à la retraite à la fin 2012 : plus de Shiden, de Garaiya, de Lexus IS, de Vemac cette année. La seule addition dans ce groupe concerne l’arrivée d’une seconde Honda CR-Z pour le team ARTA qui rejoint la CR-Z Mugen, la Prius GT du team apr (toutes hybrides) et une Subaru BRZ largement retravaillée et qui reçoit des pneus Michelin dont c’est le retour dans la catégorie après deux saisons d’absence. Même si la majorité des voitures sont chaussées en Yokohama, ce sera la guerre des pneus en GT300 aussi puisque Bridgestone, Dunlop et Hankook sont présents.

Ces “locales” feront face à un important contingent de GT3 dont un grand nombre de voitures sont soit toutes nouvelles, soit mises aux spécifications 2013. On verra ainsi quatre Mercedes SLS AMG, quatre Nissan GT-R, une nouvelle Audi R8 LMS Ultra en spécification 2013 pour le team Hitotsuyama, plus une 2012, trois Porsche GT3-R dont deux 2013, une McLaren MP4/12C, une BMW Z4, une Aston Martin Vantage, une Lamborghini Gallardo FL2 qui rejoint les deux Gallardo GT3 2012 et une Ferrari 458 GT3 2013. Toutes ces autos cohabitent grâce à une balance de performance savante, et les tests d’Okayama ont mis en évidence les champions 2012 Yokomizo et Mineo sur la Porsche GT3-R Endless Taisan no0, l’Audi R8 LMS Ultra du Hitotsuyama Racing avec Richard Lyons et Akhiro Tsuzuki, et la Subaru BRZ très régulière.

Au titre des mouvements de pilotes, notons le retour de Kazuki Hoshino chez Nissan sur la GT-R GT3 no3 où il fera équipe avec un des jeunes du programme NDDP. Son ex-équipier sur l’Aston Martin Vantage la saison dernière Hiroki Yoshimoto lui fera la saison sur une des Gallardo du JLOC. On retrouve Bjorn Wirdheim sur la SLS AMG no11 du Gainer DIXCEL racing avec Katsuyuki Hiranaka, un équipage à suivre, tout comme le très rapide ex-Nissan et champion 2004 Richard Lyons, qui revient pour la saison complète avec Akihiro Tsuzuki sur l’Audi R8 du Hitotsuyama Racing. Fairuz Fauzy, le pilote malais, est sur l’autre R8 LMS Ultra no20 du team APR. Takeshi Tsuchiya revient à la compétition sur la SLS AMG GT3 no52 du team Shift.

Rendez-vous sur le blog auto durant toute la saison pour le suivi de ce championnat et dès ce week-end pour la manche d’ouverture.

Crédit Images : GT Association, Nissan Motorsport, ARTA, Subaru

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz