Accueil 4x4 Shanghai 2013 : DS Wild Rubis, ne l’appelez plus Citroën !

Shanghai 2013 : DS Wild Rubis, ne l’appelez plus Citroën !

306
31
PARTAGER

C’est au Salon de Shanghai que Citroën dévoilera le concept préfigurant le futur SUV de luxe de sa gamme DS. Baptisé Wild Rubis, celui-ci marque une réelle émancipation de la branche Premium de la marque aux chevrons à laquelle il évite soigneusement toute référence.

Pour rouler chic, roulons français ! Voilà la devise qui anime les ingénieurs de la marque Citroën depuis le lancement de la gamme DS en 2009. Une gamme qui vient taquiner sans vergogne les ténors allemands établis avec une touche décalée chère à la marque. Mais pour réussir dans le luxe, mieux vaut ne pas mettre trop en avant ses origines roturières. Citroën l’a bien compris et a inauguré en grande pompe sa première concession mondiale exclusivement dédiée à l’univers DS : le DS World, à Shanghai.

C’est dans la même ville qu’aura lieu à la fin du mois la prochaine étape de cette montée en gamme, avec la présentation du concept Wild Rubis, premier véhicule à être intégralement badgé DS ! Plus de chevrons sur la calandre, mais bien uniquement les deux célèbres initiales stylisées que l’on connaît sur les DS3, DS4 et DS5.

Les traits de ce Wild Rubis sont étroitement dérivés de ceux du concept DS9. Sans ne vouloir singer aucun de ses futurs concurrents, ce concept tentera d’imposer sa propre empreinte dans le monde du luxe. D’où qu’il se présente, ce Wild Rubis renvoie une impression de muscle et d’agressivité, avec ses flancs sculptés, ses passages de roues marqués ou encore la partie arrière du pavillon qui écrase la lunette pour réduire visuellement la hauteur de l’auto.

 

Ces traits léchés permettent de masquer les dimensions imposantes de la bête : 4,70 mètres de long, 1,95 mètres de large, 1, 59 de haut. Le tout, avec un empattement de 2,90 mètres qui devrait permettre de libérer beaucoup d’espace aux places arrière, ce dont raffolent les chinois.

Qui dit montée en gamme, dit technologie. Et sur ce point aussi, la version de série qui découlera de ce Wild Rubis (DS6 ?) marquera un pas en avant avec notamment des phares avant full-LED, et une motorisation Plug-In Hybrid qui sera proposée. Ne reste qu’à espérer que les aspects techniques seront à la hauteur de l’allure pour le moins sportive de l’auto.

Via Worldscoop

Lire également : Shanghai 2013 : Wild Rubis, le nouveau concept Citroën DS

[zenphotopress album=14842 sort=random number=12]

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "Shanghai 2013 : DS Wild Rubis, ne l’appelez plus Citroën !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

SUPERBE !!!! J’adore !!!! 😀 😀

Pat
Invité

+1
Et tres realiste en plus !

Membre

Pas si réaliste que ça, Pat : le coffre s’ouvre comment, par exemple ?

mum
Membre

c’est pas mal, mais c’est légèrement bling bling comme beaucoup de voitures de la gamme DS (cet excès de chrome)

Membre

Moi c’est surtout la couleur (ça fait pas trop suv, le rouge), le le toit vitré pas très large pour un proto ainsi que la trop forte inclinaison de la baguette séparant la partie fixe de la partie mobile de la vitre arrière (désolé, je sais pas si ça porte un autre nom) qui me gène.

Le doutefeu
Invité

Je lis 4,70 m de long un peu partout, et ici 4,97… Qui a raison?

zorbeclegras
Invité

So French…

samuel
Invité

On ouvre le Blog auto et on voit cette DS avec l’ article de la SQ5 au dessus. Les premiere secondes , on croit à un restyling du Q5 .

Sinon, qu’ importe, il faut aller de l’ avant car la competition est tres dure

wpDiscuz