Accueil ALMS Grand-Am et ALMS : La fusion est en marche

Grand-Am et ALMS : La fusion est en marche

123
4
PARTAGER

Lors des Winter Test sur le Sebring International Speedway, Scott Atherton et Scot Elkins, deux cadres de l’Américan Le Mans Series, ont répondu aux très nombreuses questions des journalistes concernant la fusion de leur catégorie avec le Grand-Am Rolex Sports Car.

La première étape de cette fusion fut son annonce il y a maintenant cinq mois, puis le choix des différentes catégories qui en découleront. Les organisateurs devaient être sûrs que les équipes soutiendraient ce regroupement.

La seconde étape, considérée comme très importante par les deux parties, concerne le choix du nom et du logo de la nouvelle compétition, ce qui sera à l’ordre du jour des prochaines réunions puisqu’une annonce devrait être faite lors des 12 Heures de Sebring le 16 mars prochain. 

Le calendrier 2014 sera alors la troisième étape de la fusion. Les deux séries cumulent 22 courses sur 17 circuits différente, l’objectif étant d’avoir entre 10 et 12 courses lors de la première saison, ce qui signifie que les concurrents du Grand-Am participeront à une course de 10 ou de 12 heures supplémentaire et ceux de l’ALMS à une course de 24 heures. 

Atherton a félicité les différents acteurs de cette fusion pour leur excellente coopération. Il a aussi voulu rassurer tout les intervenants sur le fait que ce soit une véritable fusion et non une acquisition comme beaucoup l’avaient pensé à tort, les dirigeants du Grand-Am, Jim France et Ed Bennett, ayant été très conciliants avec les organisateurs de l’ALMS. 

Durant cette saison 2013, des officiels du Grand-Am assisteront aux courses d’ALMS, et inversement, afin de tirer le meilleur parti de cette nouvelle relation. 

Concernant les catégories P2 et DP (Daytona Prototypes), Elkins a annoncé que les deux parties faisaient des progrès. 

« Nous avons déterminé que l’aérodynamisme des DP devaient être amélioré pour rendre la voiture plus rapide, et supérieur aux GT. », a t-il dit. 

Les dirigeants ont enfin annoncé que la fusion complète se ferait sur trois ans et que les concurrents sont assurés de pouvoir utiliser leur équipement existant. Les changements et les améliorations se feront avec le temps, sans pression envers les constructeurs qui ont exprimé un vif intérêt pour cette union et semblent soulagés que cela ait été réalisé.

Source : Motorsport.com
Crédit Image : Grand-Am Media

Lire également :
La Deltawing va voler de ses propres ailes
Grand-Am et ALMS : Annonces sur la fusion

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Grand-Am et ALMS : La fusion est en marche"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
STL
Invité

En gros il y aura 4 catégories :

Les LMP2 ALMS
Les DP Grand AM
Les GTE ALMS
Les GTC/CUP/ GT ALMS-Grand AM…à terme probablement un truc proche du GT3? Ah non jch’uis con, les GT3 sont trop performantes par rapport aux GTE pas assez de différences. donc plutôt du GT cup avec balance de perfo?

Admin

Tel que c’est parti le résultat ça va finir rapidement DP/GTE/GTC, avec des DP un peu plus sophistiquées, les GTE usine comme en ALMS et les gentlemen drivers se rabattant sur les GTC. Les LMP2 ne sont nulles part, et comme les constructeurs ont pris la main sur les GT Grand-Am comme on l’a vu à Daytona, autant continuer avec les GTE. C’est étrange comme les LMP2 ne séduisent pas aux Etats-Unis alors qu’elles sont les reines en Europe/WEC…

Umaga
Membre

Que c’est abscons, lendurance 🙁

Fred
Invité

hein ??

wpDiscuz