Accueil Actualités Entreprise L’heure de la retraite pour Ratan Tata

L’heure de la retraite pour Ratan Tata

75
1
PARTAGER

A 75 ans, Ratan Tata a officiellement démissionné de ses fonctions à la tête du groupe familial. Un groupe qu’il aura totalement transformé en 21 ans de pouvoir, en lui donnant une envergure internationale de premier plan.

En 1991, Ratan Tata prend la tête du groupe familial, succédant à son oncle. Peu à peu, il va transformer l’entreprise. Une transformation qui se manifeste avec éclat par le rachat en 2000 de Tetley Tea, puis en 2007 la fusion de Tata Steel avec Corus.

L’une des illustrations emblématiques de la transformation est naturellement le secteur automobile. De constructeur de camions et utilitaires, Tata est devenu constructeur généraliste avec le lancement de l’Indica, la première voiture véritablement indienne. Il est aussi l’homme qui a voulu la Nano. Les ventes de la marque plafonnent en Inde et peinent à s’étendre à l’international, mais cela n’a pas empêché Tata Motors de prendre le contrôle de Jaguar et Land Rover. Une reprise qui laissait sceptique en 2008, mais qui force aujourd’hui l’admiration, tant sur un plan financier que produit…

En 1991, le chiffre d’affaires était de 100 milliards de roupies (1,4 milliard d’euros). Pour l’exercice 2011-2012, il était de 4.757,210 milliards de roupies (66,3 milliards d’euros…), dont plus de 60% hors de l’Inde.

A 75 ans, il cède le pouvoir à Cyrus Mistry. C’est la première fois depuis la fondation du groupe en 1868 qu’il est dirigé par une personne étrangère à la famille Tata…

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’heure de la retraite pour Ratan Tata"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rumin
Invité

Bravo pour la reprise et le développement de Jaguar et Land Rover !!! Il ne manque plus que le retour d’un modèle Daimler !!

wpDiscuz