Accueil F1 F1: HRT jette l’éponge

F1: HRT jette l’éponge

151
19
PARTAGER

Il n’y aura que onze écuries au départ de la saison 2013 de F1. HRT Formula One Team, en proie à de graves difficultés financières, ne fait pas partie de la liste des équipes inscrites au prochain championnat publiée aujourd’hui par la FIA. Elle n’a pas réglé les frais d’inscription pour la saison 2013 avant la date limite.

L’aventure de HRT n’aura duré que trois saisons et aura connu pas moins de trois propriétaires. Ces derniers jours, l’équipe avait annoncé être à la recherche d’un repreneur mais n’a reçu aucune offre sérieuse lui permettant de repartir pour une saison supplémentaire.

L’engagement d’HRT en F1 s’achève dans la douleur, un peu à l’image de ses début en 2010 et de ses performances durant trois ans. Equipées de chassis Dallara, les monoplaces HRT étaient arrivées en pièces détachées à Melbourne en 2010 sans jamais avoir pris part à la moindre séance d’essais privées. Dans ces conditions, Bruno Senna, Karun Chandhok, Sakon Yamamoto et Christian Klein qui se partageront les volants cette année-là, végéteront en queue de peloton sans jamais marquer le moindre point.

L’année suivante, la saison débute sous les mêmes auspices avec des monoplaces en cours de montage durant les séances d’essais libres du Grand Prix d’Australie et deux pilotes incapables de tourner dans les 107 % de la pole en qualifications. Karthikeyan, Liuzzi et Ricciardo passeront leurs courses à surveiller les drapeaux jaunes et leurs rétroviseurs pour ne pas gêner les hommes de tête. En cours de saison, l’équipe passera sous le contrôle de Thesan Capital, filiale de Nomura Group. José Ramon Carabante, l’ancien propriétaire, est remplacé par Luis Pérez Sala nommé à la tête de l’écurie. Les premiers licenciements interviendront après le Grand Prix d’Allemagne.

Cette année, Pedro de la Rosa le vétéran espagnol, a fait son retour à la compétition chez HRT aux côtés d’un autre revenant, Narain Karthikeyan. Malgré l’expérience de l’ancien pilote d’essais McLaren, et d’un accord de coopération signé avec Williams, HRT a terminé la saison à la dernière place du championnat constructeurs. Au retour d’Interlagos, de graves échauffourées avaient impliqué des mécaniciens et des membres de l’équipe au siège de HRT à Madrid.

A lire également:

F1: coups de poing chez HRT

Crédit photo: HRT

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "F1: HRT jette l’éponge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

alonso, un peu de générosité de ta part….

Romain
Invité

@ wizz le salaire d’Alonso ne payera même pas 10% le budget d’HRT. Le budget de l’équipe était quand même de 100 millions d’euros par an!

Thibaut Emme
Admin

Alonso gagne cette année 30 millions d’euros (source Business Book GP)…et selon cette même source (et selon les dire de Thesan Capital, proprio de l’écurie moribonde) le budget de cette année était de 34 millions….

luis
Invité

2 chicanes mobiles en moins !

xxx
Invité

Merci d’avoir choisi eux plutôt que Art … En F1 si t’as l’argent tu rentres pas de soucis, par contre à savoir si t’es performant, ça, ça n’intéresse personne.

DarkKane
Invité

Entièrement d’accord avec xxx !!!
Si Bernie & Co avait choisi ART ou PRODRIVE, on en serait pas là.
Sauf que cette écurie de « seconde zone » aurait peut être été trop performante au goût des teams de milieux de tableaux…
Car, soyons honnête, le but avec la création de nouveaux arrivants étaient uniquement de proposer plus de voitures après les départs importants de certains groupes mondiaux. Et dans cette logique, il ne fallait surtout pas faire peur aux derniers rescapés non-historiques tel FORCE INDIA…

wizz
Membre
ah bon, qui pense que prodrive ferait beaucoup miaux, avec les même moyens financiers??? on pourrait regarder un peu plus haut dans le classement, comme par exemple catheram moteur renault en remplacement de Cosworth, boite de vitesse fournie par Redbull. Mais est ce que ce fut suffisant pour marquer des points, suffisant pour rejoindre le milieu du tableau? et plus haut encore, on retrouve toro rosso écurie satelite de Bedbull, bénéficie officiellement/officieusement des technlogies de la part de redbull, un moteur ferrari, etc… tout ça pour finir 9eme (et dernier des anciens) et certains pensent que Prodrive ferait mieux, avec… Lire la suite >>
xxx
Invité

Rien que l’expérience de la compétition, et la base d’une équipe déjà existante, être déjà implanté dans le milieu, je pense que c’est un gros plus. De plus une notoriété, et donc plus d’intérêt pour les investisseurs ou autres.

wizz
Membre

L’expérience de la compétition!!!!

Déjà au rallye, passer de l’asphalte à la terre, ou sur glace, ce n’est déjà pas évident
Alors passer du rallye à la F1, n’y pensons même pas

d’ailleurs, avant cela, il y avait déjà une telle expérience: Toyota
Toyota avait une grosse expérience en rallye, avec des victoires, des titres
Toyota, c’est aussi un motoriste pour la formule CART, Indycar
Toyota, c’est aussi des voitures super tourisme
puis toyota avait débarqué en F1, avec le plus gros budget
et qu’est ce qu’ils ont fait??????

si tu pouvais nous rappeler le palmares de Toyota F1, ça serait bien…

xxx
Invité

Ba d’une la participation de toyota était loin d’être aussi mauvaise que celle de HRT, plusieurs podium si je ne m’abuse, pas dans les premières années forcement.

Quant à ART, pour ta culture personnelle, ose me dire après les étalages de succès qu’il n’avait pas plus de raison de venir.

http://fr.wikipedia.org/wiki/ART_Grand_Prix

wizz
Membre
Est ce que j’ai dit que Toyota n’a pas fait mieux que HRT??? Faut pas déformer les phrases, et sortir du contexte, que tu as dit précédemment: L’EXPERIENCE DE LA COMPETITION L’expérience, Toyota en possède à la pelle, bien plus que Prodrive. Le fric, c’est incommensurable Et malgré cela, Toyota n’a rien fait de remarquable, en relativisant par rapport à « son expérience de la compétition » et les moyens mis en oeuvre Et donc, Prodrive, qui n’a pas l’expérience de Toyota (formule monoplace américaine et japonaise), qui a encore moins d’argent que HRT, que peut il faire comme résultat???? et puis… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

Toni Cuquerella, directeur technique de HRT a twitté ceci :
« Hace 4 años propuse a un amigo que hiciera un equipo de F1. Hoy después de 3 temporadas se ha escrito la última página de HRT. SUERTE AMIGOS »

Grosso modo…Il y a 4 ans, j’ai suggérer à un ami de créer une équipe de F1. Aujourd’hui, après 3 saisons il a écrit la dernière page de HRT. Bonne chance les amis.

A part la licence pour courir, et les outillages, il n’y a plus rien visiblement chez HRT malheureusement.

wpDiscuz