Accueil Caterham Caterham Superlight R600

Caterham Superlight R600

199
5
PARTAGER

La Caterham Superlight R500 chère au Stig n’est plus la plus extrême des Caterham Seven. Elle laisse ce titre à une nouvelle évolution de l’éternel petit bolide, la R600, qui adopte un compresseur sur le moteur Ford Duratec 2 litres pour devenir une encore plus redoutable pistarde.

Cette nouvelle R600 est réservée pour l’instant à un nouveau championnat en Grande Bretagne à partir de 2013 qui devient la catégorie reine des séries Caterham. Le constructeur indique attendre une participation de 16 voitures au minimum en 2013 avant que la grille n’enfle les saisons suivantes.

Le moteur, qui développe quand même 279 chevaux, est sensiblement identique à celui de la barquette SP/300 R. En sus de cette nouvelle mécanique, la R600 garde la boîte séquentielle à 6 rapports de la R500, un différentiel à glissement limité et des slicks du manufacturier partenaire de Caterham, Avon.

Pour paraphraser Gertrude Stein, la Caterham Seven est une Caterham Seven est une Caterham Seven. Les propriétaires de R300 peuvent profiter de cette vérité fondamentale en transformant leur auto en R600 grâce au kit proposé par Caterham. Une Superlight R600 neuve est également disponible pour 44 995 livres sterling (56 000 euros). Il n’y a pas encore de version routière mais suivant l’exemple de la R500 on ne voit pas pourquoi ce ne serait pas le cas rapidement.

Source : Caterham

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Caterham Superlight R600"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
hpc
Invité

Cela doit déja être très difficile de faire passer la puissance au sol sur une r500 alors quid de cette r600 avec un couple de moteur turbo?

LOL
Invité

Avec des slick tendre il est possible de faire passer beaucoup de puissance au sol mais il est sur que en sortie de courbe faire un peu de glisse avec ne sera pas chose difficile

luxury
Invité

278 ch 270 Nm de couple. Les prototype roulant actuellement avec 305 ch.
515 kilos sans pilote à bord (comme la R500)
La R500 faisait déja le 0 à 100 km/h en 2.88 s pour une vitesse maximale de 240 km/h en condition « superlight » ( sans pare-brise, ni portière)
ça promet d’etre un beau joujou

Jules
Invité
Waou… Le niveau d’engagement du pilote va être totalement énorme… Déjà pour emmener une R300 à la limite, il ne faut vraiment pas être un simple pilote du dimanche. En R500, avec son moteur hyper pointu et ses plus de 8000 tours, cela devient du délire. Mais alors là, avec le couple à gérer en plus… Ca promet des sensation atomiques… J’en suis d’ailleurs à me demander si cela ne sera pas même un peu trop? En effet, la R500 est déjà une auto extraordinaire et TRES challenging à emmener vite en piste. Une R600 en slick, va nécessairement être… Lire la suite >>
VDBK
Invité

Difficile à piloter ?… Sans doute.
Mais Ô quels divins plaisir et satisfaction quand on parvient à maîtriser un tel engin.

wpDiscuz