Accueil F3 British F3 à Donington: and the winner is…

British F3 à Donington: and the winner is…

63
0
PARTAGER

Parmi les trois prétendants au titre, Jack Harvey (Carlin) était a priori celui qui savait le mieux gérer un championnat. Pourtant, c’est en 3e position qu’il arrive à Donington. Ensuite, l’Anglais domine le week-end et c’est en patron qu’il décroche le championnat britannique de F3.

En championnat britannique de F3, tout reste ouvert jusqu’au bout. Trois pilotes arrivent à Donington avec des chances de titres: Jack Harvey (Carlin), Jazeman Jaafar (Carlin) et Felix Serralles (Fortec.)

Le week-end débute plutôt bien pour Harvey: il a fait appel d’une sanction et il a gagné.
Rappel des faits: à Silverstone, au départ de la course 2, l’Anglais pousse Pipo Derani (Fortec) dans le bac à sable. Le Brésilien abandonne, tandis qu’Harvey termine 2e. Après la cérémonie du podium, il est rétrogradé de 5 places pour la course 3 et de 30 secondes de pénalités.
D’où un classement, à l’issu de la course 3, qui donne Jaafar (282 points), devant Serralles (276 points) et Harvey (259 points.)
Après l’appel, Harvey retrouve donc sa 2e place. Au classement, la hiérarchie ne change pas, mais les positions sont resserrées: Jaafar possède 279 unités, Serralles, 276 et Harvey, 273. De quoi augmenter le suspens…

Côté plateau, pas d’invités (il est vrai que l’Euro F3 se court le même week-end), ni de pilotes testés en vue de 2013.

Outre l’absence de Sainz, l’actualité est le retour d’Hywell Lloyd (CF Racing.) Le vétéran, devenu team-manager, pilote la voiture qu’il a confié à Adderly Fong.

Les essais

Le récital d’Harvey démarre dés le vendredi. Plus rapide lors des essais libres, il décroche sans effort la double pole position.

Course 1

Pas vraiment de suspens. Les 1er, 2e, 3e, 4e et 5e sur la grille, soit respectivement Harvey, Jaafar, Alex Lynn (Fortec), Serralles et Hannes van Asseldonk, terminent dans cet ordre.

Grâce à cela, Harvey n’est plus qu’à un point de Jaafar.

En National, Lloyd s’impose dans un fauteuil, devant Pedro-Pablo Calbimonte (T-Sport) et Spike Goddard (T-Sport.) Grâce à cette 3e place, Goddard (le seul, avec Duvashen Padayachee à avoir disputé l’intégralité de la saison) décroche le titre.
T-Sport en profite pour rappeler qu’en 2007, un autre pilote de l’écurie remportait le National, un certain Sergio Perez…

En attendant, l’Australien compte monter en « A » en 2013.

Course 2

Au feu vert, c’est chaud entre Lynn et Jaafar. Les deux hommes échangent plusieurs fois de place. Alors qu’ils sont côte à côte, l’Anglais, victime d’une crevaison lente, perd le contrôle et percute le Malaisien. Le safety car sort, le temps de dégager les deux voitures.

Au restart, le poleman Harvey Tincknell (Carlin) contrôle le peloton. Derani se satisfait de la 2e place. Pietro Fantin (Carlin) se bat avec Serralles pour la 3e place. Mais le Brésilien sait que le Portoricain -qui joue le titre- ne peut tenter le diable.
Sur le podium, les pilotes grimacent: les trois hommes redoublent et il terminent dans le ventre mou du championnat. Derani préfère songer à 2013…

Lloyd remporte encore une fois le National.

Course 3

Au feu vert, Harvey s’envole. Lynn tente de suivre le rythme. Au 11e tour, Harvey part à la faute. Lynn tente sa chance, freine à « trotar », mais ne passe pas. Avec cette septième victoire, Harvey décroche un titre a maxima, avec le record de victoires de la saison (7.)
Derrière, Jaafar ne peut rien faire face aux deux Anglais et termine 3e. Serralles, longtemps 5e, se désunie en fin de course et descend au 8e rang.

Lloyd remporte une troisième victoire en National.

Ainsi, Harvey est champion 2012, avec 319 points. C’est la cinquième année de suite qu’un pilote Carlin remporte le British F3.
C’est aussi la première fois que Double R ne remporte aucune course de la saison.

Jaafar, qui triplait, offre le doublé à l’équipe, avec 306 points. Serralles est 3e et meilleur débutant, avec 299 points.

Lynn (253 points) et Tincknell (226 points) complètent le top 5 final. On regrettera que Lynn se soit réveillé si tard dans la saison… Les absents ont toujours tort et Sainz (224 points) glisse au 6e rang. Rupert Svendsen-Cook, remis en selle pour ramener Double R sur les podiums, a failli à sa tache.

En National, il y a de belles bagarres en fin de saison. Il est dommage que l’exercice 2012 ne débute qu’avec 2 inscrits.

L’avenir du British F3 est flou. Fusion avec l’Euro F3? Ou poursuite en solo?

Source:
British F3

A lire également:
British F3 à Silverstone: statu quo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz