Accueil F3 British F3 à Silverstone: statu quo

British F3 à Silverstone: statu quo

44
0
PARTAGER

Depuis Snetterton, la lutte pour le titre de F3 Britannique s’est réduite à trois hommes. La manche de Silverstone apporte plus que son lot de suspens. Aucun d’eux ne prend d’ascendant décisif et il faudra attendre la finale, à Donington, pour connaitre le champion 2012.

Il y a 15 pilotes au départ de Silverstone, dont le revenant Rupert Svendsen-Cook (Double R.) Adderly Fong, présent la semaine en Indy Light, est absent.

Néanmoins, les regards sont tournés vers un autre homme: Valtetri Bottas. Double R voudrait l’emmener à Macao. Le Finlandais se tâte. D’un côté, depuis le GP de Macao 2011, il n’a plus participé à une compétition et il a besoin de se dégripper. D’un autre côté, le pilote d’essai Williams (qui vise un volant de titulaire en 2013) est déjà venu 3 fois dans l’ex-colonie Portugaise et il a terminé à chaque fois dans les rails.

Les essais

Jazeman Jaafar (Carlin) est le plus rapide des essais libres.

Mais pour les qualifications, c’est Alex Lynn (Fortec) le plus rapide. Le champion de FR 2.0 UK 2011, très attendu, se réveille enfin. Dommage que ce soit lors de l’avant-dernière épreuve…

Formule Ford

Antti Buri (JTR) vient à Silverstone avec un objectif: rester devant James Cook (Jamun.) A la clef, le Finlandais peut décrocher le titre.

Mais un troisième homme débarque: Eric Lichtenstein (Jamun.) L’Argentin, en verve depuis le cap de la mi-saison, fait un nouveau carton plein: la pole et la victoire dans les 3 courses!
Ainsi, Lichtenstein prend la 2e place au championnat. Mathématiquement, il peut être lui aussi titré.

Le dénouement final sera pour Donington. Même si a priori, Buri y sera sacré dés la course 1.

JK Racing Asia

Après le Paul Ricard et Spa, l’ex-Formule BMW Pacific prolonge sa temporada européenne.
L’équipe Eurasia Motorsport reste à quai (un problème collectif de passeport.) Du coup, le Malaisien Hiqmar Danial s’incruste exceptionnellement chez US Formula Project.
Pour compléter le plateau, le promoteur fait comme d’habitude appel à des invités. L’Indien Akhil Khushlani, au repos forcé depuis 2010, reprend le volant. L’Italien Lorenzo Camplese (ex-futur pilote de F3 ATS) est un autre revenant. Quant au Norvégien Tommy Ostgaard, il n’a aucune expérience à ce niveau.

En course, Afiq Ikhwan (Meritius GP) se promène. A chaque fois, Nabil Jeffri (EuroInternational) doit se contenter de l’argent. Danial complète le podium le samedi, tandis que Khushlani a cet honneur le dimanche.

Course 1

Au feu vert, Lynn s’échappe vite. Trop vite. D’emblée, la direction de course suspecte un départ anticipé. Quoi qu’il en soit, il file vers son premier succès en F3. Jaafar, trop loin, se contente d’assurer la 2e place.

Derrière, c’est plus animé entre Carlos Sainz Jr (Carlin) et Jack Harvey (Carlin.) Loin de jouer les épiciers, les deux pilotes se battent jusqu’au bout. L’Espagnol a le dernier mot dans le dernier virage du dernier tour!

Ce qui nous donne un podium avec Lynn, Jaafar et Sainz (ci-dessous.)

Néanmoins, après coup, Lynn et Harvey sont pénalisés de 30 secondes pour avoir volé le départ. On obtient ainsi un podium avec Jaafar devant Sainz et Harry Tincknell (Carlin.)

Course 2

Le tournant du week-end, voir du championnat, c’est cette image.

Avec la grille inversée, Pipo Derani (Fortec -à gauche-) hérite de la tête. Le Brésilien est accroché par Harvey (à droite.) L’Anglais dit que c’est Derani qui lui a fermé la porte, alors qu’il est plus rapide. La vidéo montrera que c’est plutôt Harvey qui a dépassé Derani aux forceps. Suspension cassée, Derani doit renoncer.

Pendant ce temps, Felix Serralles (Fortec -au centre-) en profite pour prendre le large.

Serralles a des soucis de direction. Lynn et Harvey se lancent à sa poursuite. Dans le dernier tour, le Porto-ricain part à la faute. Pour l’éviter, Lynn effectue un tête-à-queue. Harvey saisit l’opportunité pour les dépasser, tout comme Jaafar, Pietro Fantin (Carlin) et l’intérimaire Svendsen-Cook.
Soit un podium avec les trois prétendants au titres: Serralles, Harvey (alors leader) et Jaafar.

Peu après, les officiels décident d’infliger 30 secondes de pénalités à Harvey et de le rétrograder de 5 places pour la course 3.
Jaafar hérite de la 2e place et Fantin est le nouveau 3e. Surtout, ça veut dire que l’Anglais perd de précieux points face à ses rivaux.

Course 3

Avec Lynn, c’est tout ou rien! Après avoir volé le départ de la course 1, il oublie carrément de démarrer dans le course 3! Jaafar, Sainz et Tincknell ne l’attendent pas et il pointe au 4e rang.
L’Anglais s’attaque ensuite à une remontée par la face Nord, doublant Sainz, puis Tincknell. A 3 tours de l’arrivée, Lynn s’offre le scalp de Jaafar et il remporte donc sa première victoire en F3. Cette fois, pas d’appel, ni de déclassement!

Derrière, Harvey et Serralles se battent comme des chiffonniers pour la 7e place. Le Porto-ricain effectue même un saut. Il termine 7e, mais doit être extrait de sa voiture: son dos lui fait trop mal pour qu’il en sorte tout seul.

Jaafar est arrivé à Silverstone en 3e position. Grâce à un quasi-sans-faute, le Malaisien repart en leader, avec 282 points.
Serralles suit avec 276 points. Il n’a qu’un coccyx froissé et il devrait remonter dans sa F3 dés mercredi, pour des tests officiels. Quoi qu’il arrive à Donington, il s’envolera ensuite pour la Nouvelle-Zélande, où il disputera la Toyota Racing Series.
Avec « seulement » 259 points, Harvey est le grand perdant du week-end. Remonter 23 points en un week-end sera très compliqué.

L’homme en verve du week-end, c’est Lynn. Il est désormais 4e ex-æquo avec Sainz, à 226 points. Encore une fois, on regrettera qu’il triomphe aussi tardivement dans la saison.

Notez que les écuries préparent déjà 2013: Fortec a prévu un test collectif mardi, tandis que Carlin prévoit une séance « pour jeunes » en octobre. Aucun participant n’est connu.

Source:
British F3

A lire également:
British F3 à Snetterton: il y en a pour tout le monde!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz