Accueil FIA GT Porsche 2012: Au tour de la GT3-R

Porsche 2012: Au tour de la GT3-R

95
9
PARTAGER

Porsche vient de révéler la nouvelle 911 type 991, déjà disponible à la commande et qui devrait très prochainement arriver sur nos routes. Cependant comme à son habitude, la marque de Zuffenhausen ne révèlera sa gamme pour circuit basée sur le type 991 que l’an prochain. Pour patienter Porsche offre une mise à jour de sa démoniaque GT3 R.

La GT3 Cup a eu droit à sa mise à jour 2012, la GT3 R ne pouvait pas être en reste. Toujours basée sur la 911 type 997, rien ne distingue extérieurement cette version 2012 déjà superbe, mais c’est dans les entrailles de la bête que les modifications sont apportées. Porsche a placé cette mise à niveau sous le signe de la « driveability », que l’on pourrait traduire par « facilité de pilotage »?

Première modification, Porsche a travaillé sur l’admission de son Flat-Six 4L pour lui faire gagner 20chevaux supplémentaires et atteindre pas moins de 500ch soit autant que la GT3 RS 4.0. Mais Porsche a également retravaillé la barre anti-roulis avant pour réduire le sous-virage (sic) et faciliter donc le placement de cette bête de course pour gentlemen fortunés.

Dernières modifications et non des moindres, l’adoption de palettes au volant qui viennent remplacer avantageusement le levier de la version précédente. Palettes que l’on devrait retrouver sous peu dans les modèles de série de la marque. Une nouvelle programmation de l’électronique fera le talon-pointe pour vous en donnant des coûts de gaz lors du rétrogradage.

Cette nouvelle mouture de la GT3 R sera disponible en Novembre pour la modique somme de 304 500 euros (hors taxes cela va sans dire). Si toute fois vous ne vouliez pas jeter votre 911 GT3 R de 2011, Porsche a pensé à vous et proposera un kit de mise à jour 2012 pour 43 000euros nets. A vos tirelires!

911_6911_8911_9911_2

crédit: Porsche

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Porsche 2012: Au tour de la GT3-R"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MiguelAnge
Invité

Quelqu’un connait la différence de ce 4.0L de 500CV dans la RSR 991 et le 4.0L de 500CV aussi de la detnière GT3 RS 997? C’est le même, non?!

leelabradaauto
Invité

un moteur qui a 14 et + kg de pression sur les pistons ne supporte pas le 95. il supporte le 98 ( s’il n’a pas déjà 2 semaines de réservoir) si ce moteur à taux de compression élevé tourne sans cliquetis avec du 95, c’est qu’il est en total déphasage sur l’avance,et n’est plus apte à offrir sa puissance nominale Un moteur puissant au haut taux de compression offre avec du bon carburant le meilleur rendement et la moindre consommation .

r.burns
Membre

C’est ça du 95 et puis de l’huile de colza dans les diesels tant qu’à faire… n’importe quoi…

L’innovation majeure est donc le passage des vitesses par palettes, aura-t-on confirmation en série avec la 991 GT3 qui n’aura plus de levier ? pas sur

Sinon driveability ne veut pas dire facilité de pilotage mais meilleure exploitabilité du potentiel de l’auto

Admin

« Sinon driveability ne veut pas dire facilité de pilotage mais meilleure exploitabilité du potentiel de l’auto »

Mouais, c’est vraiment chercher la petite bête. Plus une auto est facile à piloter et plus on peut l’exploiter à la limite dans une plage de conditions plus large. CQFD. Et en plus avec cette expression on n’a pas besoin d’utiliser le mot exploitabilité qu’on croirait sorti d’un discours de Ségolène R 🙂

NeronLeVelu
Invité
95, 98 ou autre est une queston de reglagemais chaucun ne pourra avoir qu’un rendement optimal que pour lui meme, un reglage optimal avec l’un des carburants sera chaotique avec les autres. Les porsche « street legal » joue sur le fait que les moteurs sont en mode « sécurisé » et adapte, notament l’avance, pour permettre le 95 dans des moteurs qui sont prévu pour un 98. 1) parce que la 98 peut ne plus etre de qualité (6 mois sans rouler par exemple) 2) tout les pays n’ont pas de 98 (et encore moins de 98 de qualité) hors porsche permet d’avoir… Lire la suite >>
Admin
« Porsche a travaillé sur l’admission de son Flat-Six 4L pour lui faire gagner 20chevaux supplémentaires et atteindre pas moins de 500ch » C’est très théorique je pense puisqu’en fonction des réglementations spécifiques des séries dans laquelle l’auto est engagée, les ajustements se font souvent sur les brides… Donc la puissance doit varier quelque peu d’une compétition à l’autre. Sinon plus le temps passe et plus je suis fan de cette auto (et encore plus de la RSR), qui me fait penser aux 934 des années 70, plus que les 996 et 993 équivalentes ne l’on jamais fait. Même si elles sont… Lire la suite >>
wpDiscuz