Accueil Ford Ford S-Max : Superchips lui offre un timide coup de boost

Ford S-Max : Superchips lui offre un timide coup de boost

157
4
PARTAGER

L’éleveur britannique de puces Superchips s’était déjà attaqué à la BMW 135i, l’Audi TT RS ou encore à la Mercedes 350CDi BlueEFFICIENCY avant par exemple de se pencher sur la Ford Fiesta. Nouvelle étape ce jour puisque la maison britannique pense au père de famille (ou à la mère du reste, point de sexisme) un tout petit peu plus « sportif dans l’âme ». Mais vraiment un tantinet…

… Oui, un soupçon d’agrément mécanique supplémentaire pour le Ford S-Max animé par le 2.0 l 2.0 Ecoboost SCTi dont la puissance passe de 203 ch à 243 ch pour une valeur de couple en hausse de 67 Nm.

Comme de coutume chez Superchips, ce petit travail technique s’accompagne d’une garantie de 12 mois ou 30 000 km et s’échange ici contre la somme de 455 £ soit un billet de 500 euros environ.

A lire également. Bruxelles 2010 : Ford S-Max et Galaxy et Ford Mondeo, S-Max & Galaxy, nouveaux moteurs.

A voir également. Galerie Ford S-Max.

2010_Ford_S-Max_012010_Ford_S-Max_022010_Ford_S-Max_032010_Ford_S-Max_042010_Ford_S-Max_052010_Ford_S-Max_062010_Ford_S-Max_072010_Ford_S-Max_082010_Ford_S-Max_092010_Ford_S-Max_102010_Ford_S-Max_112010_Ford_S-Max_192010_Ford_S-Max_182010_Ford_S-Max_172010_Ford_S-Max_12

Source : Zercustoms.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Ford S-Max : Superchips lui offre un timide coup de boost"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jos
Invité

autant prendre directement la version 240ch en somme …

Siouplé
Invité

Timide ? Plus de 20% de puissance et de coupe en plus ? Sur un MONOSPACE ? Il faudrait quoi pour pas être timide, passer le S-Max à 300 ch / 43 mkil pour faire de l’ombre à la Focus RS, sans garantie moteur et avec un peu de chance l’embrayage qui pétera avant la boîte ? Oh, remarquez, ça doit se trouver au merveilleux pays des vendeurs de puces et de trapalu…

Stéphane
Invité
C’est un article ou une pub ? 1) modifier la puissance de son moteur est interdit, au moins en France. 2) s’il était possible de gagner 40 ch « gratuitement », le constructeur ne s’en priverait sans doute pas. 3) compte tenu de la complexité des programmes de contrôle moteur, j’ai des doutes sur la compétence des « ingénieurs » de Superchips pour arriver à déplomber les softs et à les modifier à leur guise. 4) s’il y a reprogrammation du calculateur moteur en après vente, toute modification risque d’être effacée. Mais les 500 € resteront perdus. Conclusion : plutôt que de payer 500… Lire la suite >>
O'jack
Invité

Enfin c’est pas trop grave étant donné que plus personne n’achète d’essence dans notre pays… Et quand on prend une bétaillère essence on se satisfait d’un moteur poussif de 120cv….

Malheureusement!

wpDiscuz