Accueil F1 F1 Hongrie: Webber reprend le pouvoir

F1 Hongrie: Webber reprend le pouvoir

46
17
PARTAGER

Grâce à une stratégie décalée et à un rythme endiablé, Mark Webber a remporté son quatrième succès de la saison devant Alonso et Vettel, victime d’une pénalité. Ce résultat associé à l’abandon d’Hamilton lui permet de reprendre la tête du championnat tout comme Red Bull au classement des constructeurs.

Départ: Vettel garde sa ligne et vire en tête à la première courbe. Alonso qui part lui aussi du côté propre de la piste parvient à dépasser Mark Webber et à remonter au niveau de Vettel mais placé à l’extérieur, il doit céder face au pilote Red Bull.

Tour 1: Abandon de Jaime Alguersuari en raison d’une casse moteur.

Tour 5: Vettel a adopté un rythme infernal et possède déjà 5 secondes d’avance sur Alonso. L’écart de performance entre les Red Bull et les Ferrari se confirme.

Tour 10: Vettel mène avec 9 secondes d’avantage sur Alonso, lui-même suivi comme son ombre par Mark Webber.

Tour 12: Pour l’heure, parmi les favoris du championnat, Jenson Button est celui qui perd gros puisqu’il est totalement englué dans le peloton au quatorzième rang derrière Schumacher.

Tour 14: Button et Liuzzi au stand après un petit accrochage durant lequel la Force India a perdu une partie de son aileron. Mal placé en pleine piste, le débris engendre l’entrée en piste de la safety car.

Tour 15: Quasiment tous les pilotes entrent en piste à l’exception de Webber. Dans les stands c’est la panique puisque Nico Rosberg perd une roue mal fixée. Au même instant, l’homme à la sucette de l’équipe Renault perturbé par l’arrivée de cette roue folle vers lui lâche trop tôt Robert Kubica qui est percuté par Adrian Sutil. Rosberg  et Sutil sont contraints à l’abandon.

Tour 17: La course reprend avec Webber en tête bien aidé par Vettel qui bloque volontairement le peloton afin de lui faire gagner quelques secondes pour passer devant Alonso après l’arrêt de l’Australien.

Tour 20: Webber est passé à l’attaque et signe, avec plus d’une seconde de mieux sur le reste du peloton, le meilleur tour en course.

Tour 24: Lewis Hamilton, actuel leader du championnat, abandonne en raison d’un problème de boîte de vitesses.

Tour 25: Vettel améliore le meilleur tour en course en 1’24″564. Au même instant on apprend qu’il est soumis à investigation par les commissaires de course pour avoir laissé trop d’écart entre Webber et lui au moment du restart.

Tour 28: Vettel est sanctionné d’un drive through. Désormais Alonso et Webber sont en lice pour la victoire.

Tour 31: Vettel effectue sa pénalité en vociférant dans la voie des stands. L’Allemand ne comprend visiblement pas la raison de cette sanction. Il reprend la piste au troisième rang entre les deux Ferrari.

Tour 33: Nouveau meilleur tour pour Mark Webber en 1’24″091. Il est en passe de réussir son pari de rester en tête après son arrêt.

Tour 35: 1’23″847 pour Webber.

Tour 38: L’écart entre Webber et Alonso s’élève à 20″6 après un tour en 1’23″781 pour l’Australien.

Tour 40: Vettel est revenu dans les échappements d’Alonso.

Tour 43: Arrêt de Webber. Tout se passe bien et il repart en tête avec 6 secondes d’avance sur Alonso. Seul Barrichello, actuel cinquième, ne s’est pas encore arrêté.

Tour 45: Webber ne perd pas de temps pour s’habituer à ses pneus neufs puisqu’il pulvérise le meilleur tour en course en 1’23″118.

Tour 46: Webber en 1’22″651 soit près de trois secondes de mieux que le duo Alonso-Vettel.

Tour 50. Webber est largement en tête avec 15 secondes d’avance que Alonso. Vettel, troisième, a toutes les peines du monde à dépasser la Ferrari malgré un rythme bien plus rapide. La faute à une vitesse de pointe insuffisante.

Tour 55: Barrichello s’arrête enfin pour changer de pneus. Petrov remonte au cinquième rang et Button au huitième.

Tour 60: Revenu avec des bottes de sept lieues au contact de Schumacher, Barrichello met une pression incessante sur son ancien leader chez Ferrari. L’enjeu de cette bataille de vétérans est le point de la dixième place.

Tour 64: Barrichello trouve l’ouverture sur Schumacher. Tassé contre le mur par l’Allemand, le Brésilien passe tout près d’un terrible crash. A la radio il est furieux et hurle « black flag ! » pour que Schumi soit exclu de la course.

Tour 70: Vettel s’adjuge le meilleur tour en course pour l’honneur.

Arrivée: Coup double pour Webber avec sa quatrième victoire qui le hisse en tête du championnat. Alonso limite les dégats et fait une bonne opération en reprenant de gros points aux pilotes McLaren.

Classement:

1. Webber
2. Alonso
3. Vettel
4. Massa
5. Petrov
6. Hülkenberg
7. De la Rosa
8. Button
9. Kobayashi
10. Barrichello

Championnat pilotes:

1. Webber 161
2. Hamilton 157
3. Vettel 151
4. Button 147
5. Alonso 141
6. Massa 97
7. Rosberg 94
8. Kubica 89
9. Schumacher 38

Championnat constructeurs:

1. Reb Bull-Renault 312
2. McLaren-Mercedes 304
3. Ferrari 238
4. Mercedes 132
5. Renault 106

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz