Accueil Actualités Entreprise Geely doit quitter le Chili

Geely doit quitter le Chili

184
2
PARTAGER

L’exportation est le talon d’Achille des constructeurs Chinois. Ils ont du mal à exister hors de leur marché national. Ils ciblent les pays émergents et y expédient leurs invendus. En conséquence, ils sont à la merci des crises économiques locales ou des durcissements législatifs. C’est justement ce qui arrive à SMA (Shanghai Maple Automobile, filiale de Geely) au Chili.

Fin 2007, Fortaleza, importateur Chilien de Mahindra, annonçait l’arrivée de SMA dans ses 25 concessionnaires.

Pour rappel, cette marque produit des clones de ZX portant des calandres d’Audi ou de Cadillac. Sous le capot, un 1,5l 92ch ou un 1,8l 111ch. Les prix démarraient à 4 890 000 pesos Chiliens (7 500€) avec une garanti 20 000km.

Fortaleza comptait en vendre 1 000 par an. Les premières voitures ne sont arrivées qu’à l’été 2008 et près de deux ans plus tard, le compteur est bloqué à 624 unités.

Le Chili vient de durcir ses normes d’homologations et compte tenu des volumes, Fortaleza n’a pas voulu adapter les SMA. Non seulement, l’importateur ne va plus en vendre, mais il ne compte pas assurer la maintenance des voitures d’occasions, laissant ses clients livrés à eux-mêmes. De quoi rappeler des souvenirs aux propriétaires Bosniaques de SMA, qui avaient connu la même mésaventures.

Source:
Autoblog.es

A lire également:
Geely pose un pied en Egypte

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz