Accueil Circuits de légende Edenvale rouvre!

Edenvale rouvre!

81
0
PARTAGER

On parle hélas fréquemment de circuits qui ferment (merci les écologistes.) Mais il existe heureusement également des circuits qui rouvrent après une longue période d’inactivité. C’est le cas de la piste d’Edenvale, dans l’Ontario.

L’histoire d’Edenvale débute très précisément le 27 novembre 1939, lorsque la Royal Canadian Air Force (RACF) décide de construire un aérodrome. Le site doit être une piste de secours pour les avions victimes du mauvais temps. Il porte le nom de « No 1 relief field ».
D’après les archives, le 8 aout 1941, un premier avion s’y pose… Alors que la piste n’est terminée qu’en novembre.

Il servit ensuite de piste d’entrainement. A la fin de la guerre, la RACF n’avait plus besoin d’autant d’aérodromes. En avril 1949, Edenvale fut revendu.

Le British Empire Motor Club (BEMC) était alors la seule association Canadienne de sports mécaniques. Mais elle ne s’occupait que des motards.
En 1950, elle accepte les automobilistes. Où courir, vu qu’il n’y a pas de circuit en Ontario?

Le BEMC fit ce que les Américains et les Britanniques faisaient à l’époque: utiliser un aérodrome désaffecté. C’est ainsi qu’Edenvale accueillit un meeting auto + moto en 1950.

Au fil des années, Edenvale se tailla une réputation dans les courses semi-professionnelles de « Sport ». En 1956, grand évènement: la Scuderia Ferrari débarque.

Ensuite, les choses se gâtèrent. Le propriétaire voulait attirer des courses professionnelles. Le gentlemen-drivers du BEMC partent vers un autre aérodrome désaffecté, à Harewood Acres.

Il y eu deux courses d’USAC, puis plus rien au « Stayner Speedway » (son nouveau nom) en 1957 et 1958. Edenvale accueilli un dernier meeting auto + moto en 1959. A cette date, l’armée récupéra le site pour en faire une base de transmission.

Dans les années 90, la base fut de nouveau désaffectée. Milan Kroupa senior la racheta en 2004 pour en faire un aérodrome destinée aux avions de tourisme, une école de pilotage (d’avions) et un restaurant.

L’ancien circuit est toujours là (cf. la vue aérienne ci-dessous.) Lee Abrahamson veut restaurer les pistes. Pas question d’en faire un circuit d’envergure international. Ce sera une piste pour courses de club et slaloms. Débuts prévus cet été.

Source:
The Garage Blog

A lire également:
Gimli Gliders: les tête à claques en vrai!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz