Accueil F1 La chronique de Briatore : contre-attaque à venir

La chronique de Briatore : contre-attaque à venir

38
8
PARTAGER

Heureux, souriant, soulagé et, indubitablement, tout simplement « increvable ». Banni à vie de sa discipline chérie, Flavio Briatore est revenu par la grande porte après que le tribunal de grande instance de Paris a annulé sa radiation ad vitam aeternam. De quoi faire grincer les dents de certains pour, à n’en pas douter, son plus grand plaisir. Se déclarant « heureux« , « satisfait » et désormais nanti « d’une dignité retrouvée« , Flavio Briatore compte passer à l’offensive alors que Bernie Ecclestone n’a pas manqué d’y aller de sa petite déclaration annonçant déjà « sa bienvenue dans les paddocks » (ou même dans son style particulier, jamais avare en petites phrases ici sur Senna sur Hitler, comparant la sanction à une sanction que même les meurtriers ne connaissent pas…). En tout cas l’ex persona non grata entend bien désormais contre-attaquer.

Primo, Flavio Briatore compte poursuivre sur le terrain judiciaire Nelson Piquet Jr (et sûrement sa famille) même s’il se donne encore un délai de réflexion avant d’engager une démarche de ce type ne pouvant tirer un trait « sur une telle souffrance« . Bon la justice tranchera s’il fait appel à sa compétence. Sauf que sur le fonds, le tribunal de grande instance de Paris n’a pas remis en cause son implication directe dans le crashgate de Singapour mais simplement la sanction pure. Bref.

Secundo, il entend aussi régler ses comptes avec les pilotes ayant quitté le navire. Dans son viseur ? Lucas di Grassi et Heikki Kovalanein. De quelle manière ? Point de réponse pour l’heure, Flavio Briatore indiquant s’entretenir avec ses avocats sur la méthode à employer pour poursuivre ces anciens protégés ayant rompu leur contrat. Terrain judiciaire en perspective, bis.

Enfin et pour la bonne bouche, une petite pique pour finir sur son meilleur ennemi Max Mosley. Alors que sa compagne doit accoucher dans trois mois environ, à la question sur le choix du prénom, il rétorque « Tout sauf Max« . En s’exposant de la sorte sous les feux de la rampe après avoir gagné son procès mais en n’échappant pas à un large sentiment de défiance, c’est à se demander lequel de Mosley ou de Briatore a finalement le plus de penchants SM… Sacré Flavio.

A lire également. Flavio revient dans la course et Affaire Piquet : sermon pour Renault, exclusion pour Briatore.

Source : Autosport et Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz