Accueil ALMS L’année d’endurance 2009 en 10 faits

L’année d’endurance 2009 en 10 faits

37
2
PARTAGER

2009 restera comme la saison de l’absence en endurance : Absence de Peugeot et Audi en Le Mans Series, absence de concurrence en ALMS également, ou Acura a tout dominé… Absence de bataille, un peu, lors des 24 Heures du Mans 2009, où Peugeot s’est imposé face à une Audi R15 pas encore prête. Absence de course au Petit Le Mans, faute à une météo capricieuse. 2009, c’est aussi l’année de la première victoire au Mans de la Peugeot 908, 3 ans après les débuts du programme. Une belle victoire, méritée, qui a soudé l’équipe Peugeot, plus fort que jamais. Voici, en 10 faits, la saison d’endurance 2009.

10 mars : La Audi R15 dévoilée
Audi nous a dévoilé son Audi R15 TDi en mars, une poignée de jours avant les 12 Heures de Sebring. La grande nouvelle, c’est que la nouvelle AUdi perd le moteur V12 anciennement installé dans la R10. Place à un V10 plus léger et compact développant plus de 600 chevaux ! La rumeur circulait depuis plusieurs mois, elle est désormais officielle. Les ingénieurs d’Ingolstadt ont commencé leur travail de planification dès le mois de juillet 2008 afin de développer la R15. Le fruit de leur travail impressionne, l’aérodynamique de la R15 est révolutionnaire, et causera d’ailleurs pas mal de discussions (voir histoire de la première saison de l’Audi R15), jusqu’à une plainte de Peugeot pour nous conformité.

23 mars : Audi remporte Sebring avec la R15

Nouvelle voiture en Floride pour Audi… Face aux Peugeot 908, qui en sont à leur troisième saison, les R15 ne sont pas les grandes favorites. Audi n’a pas eu beaucoup de périodes de tests, et encore moins sur soleil sec. Les conditions si particulières de Sebring, dont la chaleur, sont des inconnus pour la R15. Mais la nouvelle diesel s’impose dès sa première sortie, au terme d’une très belle bagarre avec les 908.

10 mai : Peugeot décroche les 1000km de Spa

En 2009, Peugeot fait l’impasse sur les Le Mans Series. Engagé depuis les 1000km de Monza 2007 à plein temps, les 908 sont absentes pour, dit-on, se concentrer sur Le Mans. Mais Peugeot fait tout de même le déplacement dans les Ardennes Belges avec deux Peugeot 908. Le but ? Se roder en course, et faire débuter David Brabham et Simon Pagenaud. Le premier se fera remarquer par un dépassement à la hussarde, lui coutant la victoire, tandis que le français s’impose. A cet instant, les 908 semblent fortes, les pilotes aussi... En coulisse, les rumeurs vont bon train. Audi a endommagé un chassis au Paul Ricard, et il se dit que la préparation ne se passe pas si bien. Et si Peugeot gagnait Le Mans ?

Début juin, absence de la journée test
La journée tests, test day ou journée d’essais préliminaires, comme vous voulez l’appeler, était une tradition du Mans. Depuis quelques années, elle se déroulait deux semaines avant la grande course, histoire de limiter les déplacements des équipes. Les deux semaines du Mans n’auront pas résisté à la crise économique, qui pousse les organisateurs à annuler cette journée d’essais. Une mauvaise nouvelle pour le public, qui aimait cette journée traditionnelement plus accessible… Mais c’est aussi une mauvaise nouvelle pour toutes les équipes qui engagent une nouvelle auto, les team débutants, etc… Car 8 heures de tests en moins, c’est autant de données non traitées… Audi, qui va perdre Le Mans quelques semaines plus tard, expliquera que cette absence de journée tests a fortement handicapée leur course.

14 juin : Le Mans, la victoire Peugeot

16 ans après la victoire de la Peugeot 905, et le triplé, la descendante de Peugeot, la 908, s’impose enfin. Après 3 ans de bataille avec Audi, Peugeot devient le deuxième constructeur à s’imposer au Mans avec la technologie diesel. Une victoire toujours bonne à prendre pour le marketing. Malgré une course solide, les tenants du titre (Audi) n’ont jamais été vraiment menaçant, la faute à des problèmes mécaniques récurrent et une surchauffe chronique de la nouvelle Audi R15. La vitesse de pointe de la Peugeot 908 a largement compensé une maniabilité plus difficile.

24 aout : AMR monopolise le Nurburgring

Aston Martin Racing a pleinement réalisé son objectif : l’équipe britannique a marqué le maximum de points et a pu prendre la tête du classement grâce à sa victoire au Nurburgring. Face à Oreca, mais surtout Pescarolo, Aston Martin e souhaitait pas s’incliner. 3 voitures, exceptionnellement, pour la manche Allemande, et un triplé. Quelques semaines plus tard, à l’occasion des 1000km de Silverstone, Aston Martin Racing décrochera le titre. L’objectif de David Richards est atteint, mais pour Le Mans, qu’espérer face aux Diesel…

14 septembre : Première victoire Oreca à Silverstone

Nicolas LAPIERRE et Olivier PANIS remportent la victoire sur les terres d’Aston Martin ! Mais c’est bien la marque Anglaise qui décroche le titre constructeur. La victoire de la voiture de Hugues de Chaunac est belle, et vient sanctionner une saison qui se voulait plus offensive que 2008. Malheureusement, les équivalences ne seront pas bonnes avant 2011. Hugues va encore devoir attendre avant de pouvoir viser le général dans la Sarthe. Mais la prestation des Oreca fut belle.

11 octobre : De Ferran se retire de l’ALMS à Laguna Seca

Gil de Ferran – associé au Français Simon Pagenaud – a remporté la dernière épreuve de la saison d’American Le Mans Series (ALMS) sur le circuit de Laguna Seca. C’était la dernière course du Brésilien qui prend sa retraite sportive pour se concentrer sur la gestion de sa propre écurie.

1 novembre : L’Asian Le Mans Series lancé

Dans une configuration inédite, avec deux courses de trois heures disputées à Okayama, l’Asian Le Mans Series s’est jouée en un seul week-end. Le Sora Racing, qui engageait une Pescarolo-Judd pour Tinseau et Nakano, y a remporté l’invitation pour les 24 Heures du Mans 2010. Sur la piste, un beau spectacle, avec une surprenant Lola Drayson en qualifications, une bataille GT2 très belle entre Porsche et BMW. En dehors de la piste, cette événement a permis aux officiels de l’ACO de rencontrer des gens de chez Nissan, Toyota… un peu de lobbying ne fait jamais de mal, et cette manche de Okayama semble avoir bien lancé la machine. A suivre en 2010.

8 décembre : Annonce de la Intercontinental Le Mans Cup
L’Intercontinental Le Mans Cup se disputera sur 3 continents et lors de 3 courses existantes des différentes séries courues sous le label Le Mans. Le triptyque Amérique/Europe/Asie débutera donc à Silverstone (13 septembre) dans le cadre des Le Mans Series. La seconde manche sera disputée à l’occasion du Petit Le Mans dans le cadre des American Le Mans Series, (2 octobre), et enfin se terminera sur le continent asiatique lors d’une épreuve de l’Asian Le Mans Series en novembre. L

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz