Accueil 4x4 Dacia Duster

Dacia Duster

127
23
PARTAGER

A l’heure où les Jo di Mambro se réunissent à Copenhague, les médias se teignent en vert et on frise l’hystérie autophobe. D’aucun s’acharnent sur trois types de véhicules: les SUV, les SUV et les SUV. On peut donc saluer le courage (l’inconscience?) de Dacia/Renault, qui nous présente son Duster.

Si le Stepaway est une simple Sandero sur échasses, le Duster veut être un vrai tout-terrain. Le communiqué précise qu’il a été pensé d’une part pour les habitants des pays en voie de développement, où les infrastructures sont déplorables et où les 4×4 importés sont hors de prix. Le Duster met ainsi l’accent sur sa fiabilité et sa robustesse. Il s’adresse également aux occidentaux qui veulent un véhicule avec des vraies aptitudes au hors piste. Le tout à un prix raisonnable.
Il est effectivement court (4,31m de long), plutôt léger (1 280kg), une garde au sol de 200mm, un angle d’attaque de 30° et un angle de fuite de 35°. Une commande permet de sélectionner trois modes au choix: « 4×2 » (pour les conditions normales d’utilisation), « Lock » (qui bloque la transmission en mode 4×4 -50% à l’avant, 50% à l’arrière- pour les surfaces à faible adhérence) et « Auto » (gestion automatique, en fonction de l’adhérence.) La transmission est d’origine Nissan.
Néanmoins, pour les baroudeurs des villes, une version 4×2 sera commercialisée. Elle se destine « aux clients en quête de garde au sol, de position de conduite haute et sécurisante, mais sans réel besoin au quotidien de quatre roues motrices ».

Il disposera de trois motorisations: 1,6 16V 110ch, dCi 85ch et dCi 105ch. Avec moins de 140g de CO2, les Duster 4×2 seront aux normes ECO2, tandis que les versions 4×4 resteront sous la barre des 150g de CO2.

Le Duster aura 5 vraies places et 475dm3 de coffre. Banquette rabattue, le coffre atteint 1 600dm3.
Pour la sécurité, il recevra l’ABS avec EBD, l’AFU, de 2 airbags frontaux (sauf sur certains marchés) et de ceintures 3 points avec limiteurs d’efforts. Certaines version recevront également 2 airbags latéraux.

Il débarquera au printemps 2010 en Europe, en Turquie et au Maghreb. Il sera fabriqué à Pitesti. L’Ukraine, le Moyen-Orient et l’Afrique suivront (avec des Duster portant un badge Renault.)
En 2011, il arrivera dans les pays du Golfe. Puis, l’usine de Curitiba (au Brésil) le produira à l’intention de l’Amérique du Sud. Avtoframos, en Russie, devrait également produire le Duster.

246959246963246966246969246972246975246978246981246984246987

Personnellement, je suis mitigé. 1) En général, je n’aime pas les SUV. Je trouve que c’est un mauvais compromis entre break, 4×4 et monospace. 2) J’ai du mal à croire que le Duster soit un vrai franchisseur. Le fait qu’Alain Prost dispute l’Andros au milieu des BMW série 1 et des Skoda Fabia, brouille son image. Un engagement au « Dakar » aurait été plus judicieux. 3) Dire, comme Dacia, qu’en Amérique du Sud et en Russie, il n’y a que des SUV premium, c’est oublier que depuis quelques années, les SUV Chinois et Indien à prix cassés envahissent ces marchés.
Au moins, il est moins moche que le concept-car homonyme vu à Genève.

Dacia et Renault revendiquent le badge Duster, car c’est sous ce nom que l’Aro fut distribué en Grande-Bretagne.

Pour les plus nostalgiques, la seule vraie Duster, c’est une Plymouth!

Source:
Renault

A lire également:
Spyshot: le futur SUV Dacia Duster/Kanjara

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz