Accueil Constructeurs BAIC pourrait reprendre des actifs de Saab

BAIC pourrait reprendre des actifs de Saab

48
1
PARTAGER

L’entreprise chinoise Beijing Automotive (BAIC),qui faisait partie du groupe ayant renoncé au rachat du suédois Saab, pourrait néanmoins faire une offre pour certains actifs de la filiale de General Motors.

L’entreprise doit en effet décider ce qu’il va faire après le retrait mardi du consortium emmené par Koenigsegg et dont il faisait partie des négociations pour racheter Saab à GM. Le groupe chinois a annoncé qu’il réfléchissait à différentes possibilités, notamment en réaffirmant son souhait de s’internationaliser.

Selon différents analystes, l’entreprise chinoise serait intéressée par des marques de voitures étrangères et des brevets. Conséquence, il est peu probable que la société fasse une proposition pour l’ensemble de Saab. BAIC pourrait revenir à la table des négociations pour ainsi obtenir les vieilles plates-formes Saab 9-5 et 9-3.

Cependant« Le retrait de Koenigsegg pourrait ne pas être une chance pour BAIC (…) » explique un analyliste. La société chinois n’a pas sa propre marque de voiture et qu’elle cherche absolument à récupérer de la technologie.

A lire également Koenigsegg va réorganiser Saab aux USA , La Saab 9-5 première génération en Chine, c’est officiel et Rachat de Saab : Koenigsegg abandonne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz