Accueil Berlines Tokyo 2009 : Toyota Sai

Tokyo 2009 : Toyota Sai

30
2
PARTAGER

En ce jour d’ouverture du salon de Tokyo, le premier constructeur mondial dévoile son nouveau véhicule hybride, réservé à son marché national, la Sai. Une découverte qui n’en est pas vraiment une, puisqu’il s’agit d’une Lexus HS250h légèrement maquillée, et déjà partiellement dévoilées dans nos pages voici quelques semaines déjà…

Son nom est issu du mot Japonais, Sai, dont la signification peut être, selon la façon de l’écrire, soit « talent » soit « coloration ».

Par rapport à la HS250h dont elle est une très proche parente, la Sai diffère par ses extrémités. L’avant comme l’arrière sont en effet spécifiques, tandis que toute la partie centrale est identique. Des évolutions bien nécessaires, puisque la version Lexus est également disponible à la vente au Japon aux côtés de ce modèle arborant le badge Toyota.

L’intérieur évolue plus qu’il n’y parait puisque, tout en préservant les formes générales, la planche de bord est totalement spécifique. La console est réaménagée, et l’instrumentation traditionnelle de la Lexus cède sa place à un module plus original, sans doute plus en accord avec l’image de véhicule purement hybride de la Sai. La commande centrale de navigation est elle aussi adaptée. Au chapitre des modifications signalons par exemple l’adoption d’un ionisateur d’air dans le circuit de climatisation. Dans ce domaine aussi, petite attention pour le passager, dont la commande de réglage de la température est positionnée sur la portière, aux cotés de la commande de lève-vitre.

Sur un plan mécanique, la Sai ne diffère en aucune façon de la HS250h. On retrouve donc au coeur du système hybride le 2.4 de 150 ch fonctionnant en cycle Atkinson, accouplé à un moteur électrique alimenté par un pack de batteries situé à l’arrière, avec une puissance totale de 190 ch.

233485233489233492233495233498233516233519233522233525233540

Source : Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz