Accueil Hybrides La Lexus HS250h en vente au Japon

La Lexus HS250h en vente au Japon

47
10
PARTAGER

Deux mois après la nouvelle Prius, Toyota continue sa mutation hybride avec la cousine de luxe de cette dernière, la Lexus HS250h. Conçue en priorité pour les USA, marché principal de Lexus, la première hybride dédiée de la marque premium de Toyota débarque au Japon d’abord avant d’être mise en vente aux Etats-Unis en septembre. L’Europe n’y aura pas droit pour l’instant, pour cause de Lexus IS220D jugée plus adaptée à la demande du vieux continent.

Même si sa carrosserie trois volumes est complètement différente, tout en gardant l’importante caractéristique d’une aérodynamique très soignée (cx de 0,27), l’HS250h est très proche dans sa définition de la Prius 3, avec quelques spécificités pour l’en différencier: le moteur voit sa cylindrée augmentée à 2,4l (1,8l pour la Prius) mais fonctionne également en cycle Atkinson et développe 150 ch. Il est équipé d’un système de récupération de chaleur des gaz d’échappement pour l’amener en température plus rapidement. Le moteur électrique qui complète le dispositif développe lui l’équivalent de 143 ch, la combinaison des deux modes de propulsion étant mesurée à 190 ch. Les trois modes de fonctionnement proposés, Eco, Power et EV, sont les mêmes que sur la Prius mais l’augmentation de puissance a un revers en terme de consommation: Lexus donne une consommation de 23 km/l, soit 4,34 l/100km selon le standard japonais là où la Prius revendique 2,63 l/100 km selon le même standard.

C’est avec l’intérieur et les équipements que Lexus se démarque et s’adresse à une clientèle différente. En termes de prix l’HS250h commence d’ailleurs, avec à 3.950.000 yens, bien plus haut que la plus chère des finitions Prius qui culmine à 3.270.000 yens.

A l’intérieur, donc, toute autre ambiance que la Toyota avec une planche de bord complètement différente qui intègre un écran de 8 pouces de diagonale, un nouveau système de projection des informations sur pare-brise et un sélecteur de boîte de vitesses asservi électriquement (pas d’effort, surtout). La cabine est bien entendue tendue de cuir selon les bonnes habitudes maison dans des combinaisons de couleurs chaudes qui rendent le camaïeu de gris de la Prius bien sévère. Cette dernière garde par contre l’exclusivité de son système de ventilation solaire dont l’HS250h se passe, se contentant pour les surfaces vitrées d’un verre qui filtre 30% des infrarouges.

Au chapitres des équipements on a bien sûr droit au système audio Mark Levinson, un air conditionné avec purificateur à ions négatifs, le régulateur de vitesse adaptatif, le système Pre Crash Safety, et autres gadgets typiques de la marque.

La petite nouveauté de l’HS250h est un service intégré au système télématique appelé Harmonious Driving Navigator qui récompense la conduite économique par des bons points que l’on peut accumuler et qui sont transformés en donations à des associations de sauvegarde des sites naturels.  Si vous préférez la jouer façon gamer, voyez plutôt l’Eco Grand Prix de Honda

Pour l’instant, Lexus affiche des ambitions modestes pour sa nouvelle venue: 500 voitures par mois, on est loin des 20.000 Prius écoulées le mois dernier. Mais, avec 3000 commandes déjà enregistrées, l’HS250 ne rate pas son arrivée. De toute façon, Toyota compte bien rentabiliser sa voiture au maximum puisqu’une version badgée Toyota est prévue pour novembre au Japon, pour les amateurs de Prius qui préfèreraient les trois volumes mais qui n’auraient pas les moyens d’acheter Lexus.

Source : Lexus

Lire également:
Détroit 2009 : Lexus HS250h

209368209372209375209378209381209384209390209396209405209411

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz