Accueil Coupés Essai Porsche Cayman phase II: Crocodile Dundee (3/3)

Essai Porsche Cayman phase II: Crocodile Dundee (3/3)

271
4
PARTAGER

Après vous avoir présenté le restylage extérieur, ainsi que le poste de pilotage, il est temps de passer à ce qui nous intéresse! Gentlemen, start your engines…Porsche a profité du restylage esthétique de son reptile pour lui gonfler un peu l’estomac. Ainsi le nouveau flat 6 2,9L développe maintenant 265 chevaux soit 25 chevaux de plus que l’ancienne version. Et croyez moi, la différence se ressent. Outre le fait d’avoir augmenter la puissance de l’engin, la firme allemande se targue d’avoir réussi à abaisser sa consommation ainsi que le rejet des émissions de CO2 d’environ 18%. Je n’ai malheureusement pas pu vérifier ce chiffre mais, en tous cas, je dois bien reconnaître que le crocodile est plutôt chameau même en plein effort. Un bon point.

Passons maintenant derrière le volant. Lors de l’essai de la 911 Cabriolet 4S, j’avais été plutôt sévère avec l’ergonomie de la boîte PDK. J’ai décidé de retenter l’expérience et de voir si ce sentiment perdure. Comme le dit l’expression, « il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis ». Et je dois dire que malgré mon a priori justifié, j’ai été agréablement surpris. Quelque chose a changé…

En effet, le système de changement de vitesse n’est plus le même. Sur la 911 nous avions deux boutons sur la face avant du volant et deux boutons à l’arrière du volant fonctionnant de manière symétrique. Ici, seulement deux boutons sont présents, de part et d’autre du volant. Il suffit de presser dessus pour passer au rapport supérieur ou de pousser le bouton vers soit pour rétrograder. Le touché s’en trouve ainsi amélioré. Toutefois, ce n’est pas pour autant que la boîte PDK rivalise avec ses concurrentes… Le simple fait d’avoir deux boutons ayant la même fonction induit en erreur le conducteur. Sur une boîte séquentielle classique, une des palettes sert à monter les rapports alors que l’autre sert à les descendre. Si vous gardez ce principe en tête, la boîte PDK deviendra un vrai cauchemar. A chaque poussée sur le bouton de droite, votre Flat 6 poussera un cri agressif vous rappelant que vous venez de tomber un rapport en pleine accélération! Pour conclure je dirai que l’amélioration est notable, mais n’égale pas encore la concurrence. Je ne m’attarderai pas sur le fonctionnement de la boîte en tant que telle, qui est vraiment très bon. Les passages sont rapides, onctueux, en conduite sportive, la boîte PDK est vraiment un régal. Elle joue aussi parfaitement son rôle en mode tout automatique.

Concernant le comportement du moteur, je dois dire que je suis bluffé. J’ai eu l’occasion de conduire le Cayman S ancienne génération en boîte manuelle, et je dois avouer que les sensations d’accélération sont bien plus présentes dans la version 2009, même avec 30 chevaux de moins! Il s’agit certainement d’une perception induite par le fait que l’essai du Cayman S s’était déroulé sur circuit, mais cela n’enlève rien aux performances du 2,9L. La direction est précise, légère, le Cayman se place comme on le souhaite; Prêt à attaquer, il saute de courbe en courbe sans broncher. L’équilibre est parfait et on se sent en sécurité. En un mot une très bonne voiture…

Hélas, il manque quelque chose…

La voiture est en tous points fabuleuse mais à l’image des productions sportives des années 2000, elle souffre cruellement de sensations à allure raisonnable. En misant sur l’augmentation de la puissance, la multiplication des équipements, les performances à faible vitesse sont gommées par l’embonpoint. Qu’il est bien loin le temps des sportives de 700Kg qui vous retournaient le coeur au moindre virage!

Au final, si vous cherchez une voiture bien finie, confortable, avec de la puissance vous trouverez votre bonheur chez Porsche comme chez d’autres constructeurs de gros coupés puissants. Si votre Graal c’est le coeur qui palpite à l’approche d’un virage serré, je vous conseille définitivement de vous tourner vers les « voitures d’époques », autrement plus démonstratives.

217681217714217717217720217732

217735217738217741217753217723

Lire la suite:

– Discret mais efficace

– Le tour du propriétaire

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz