Accueil Citroën Citroën et Loeb mettent les chosent au point

Citroën et Loeb mettent les chosent au point

49
11
PARTAGER

Avant même le coup d’envoi du GP d’Allemagne ce week-end Sébastien Bourdais était plus ou moins condamné suite à un début de saison compliqué (pour ne pas dire plus) et plus généralement des difficultés à se faire sa place au sein du peloton et trouver un rythme depuis ses débuts en Formule 1. Mais à qui allait donc revenir la monoplace Toro Rosso si Sébastien Bourdais venait réellement à être éjecté de son siège ? Un autre Sébastien plus coutumier des glissades contrôlées loin des circuits ? La rumeur est partie comme une traînée de poudre mettant dans l’embarras le quintuple champion du monde de WRC mais également son écurie. Les deux mettent les choses au point. Dans le même temps Sébastien Bourdais, victime d’un nouvel abandon ce week-end, se rapproche de plus en plus de la sortie de piste.

En résumé les deux parties font bloc ne se focalisant que sur un point : la fin de saison de WRC et une nouvelle couronne mondiale. La Formule 1 ou autre sont donc très loin pour l’instant. Avant le GP d’Allemagne Sébastien Loeb avait répondu à une question l’interrogeant si courir en F1 le titiller. Réponse positive et hop un Sébastien peut en cacher/effacer un autre. Ceci sans la moindre expérience valable et parlante pour l’as des rallyes.

Le pilote clarifie sa position. « Je connais ma priorité et c’est le championnat du monde des rallyes. Mais que voulez vous qu’un pilote réponde quand on lui demande s’il a envie de rouler en F1 ? Aujourd’hui nous sommes face à un autre véritable défi : un sixième titre pilote et un cinquième constructeur« , souligne le partenaire de Daniel Elena. Et de préciser : « Je suis un peu surpris de la tournure de cette « affaire » et surtout de l’utilisation déformée ou hors contexte de mes propos ce pour relayer des rumeurs. Ce n’est pas vraiment dans mon style de déclarer que je visais la place de Sébastien Bourdais« .

Olivier Quesnel directeur de l’écurie Citroën Racing y va aussi de sa précision. « Si l’occasion de courir en F1 pour Seb se présentait nous ne chercherions pas à l’empêcher dès lors que ce soit après le dernier rallye de 2009. Je sais que c’est important pour lui de pultiplier les expériences au volant. C’est pourquoi il effectuera prochainement des essais en 908 HDi« . Sous contrat jusqu’à la fin de la saison Sébastien Loeb est actuellement en discussions (bien avancées) pour prolonger jusqu’en 2010. La F1 attendra. Ou pas.

A lire également. F1 Nürburgring : la première de Webber.

Source : Citroën Racing.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz