Accueil Actualités Entreprise Fiat/GM Europe : l’Italien n’est pas le seul en lice

Fiat/GM Europe : l’Italien n’est pas le seul en lice

20
14
PARTAGER

S’il veut réussir à s’offrir la division européenne de General Motors (dont Opel représente près de 80 % du chiffre d’affaires), Fiat va devoir jouer serré, rassurer sur ses ambitions à court et moyen terme en précisant ses intentions aux autorités politiques concernées tout en sortant la planche à billets. En effet outre le constructeur italien, six candidats resteraient en course pour racheter GM Europe.

On prend les mêmes et on recommence. En plus de Fiat donc figureraient presque à coup sûr sur les tablettes l’équipementier austro-canadien Magna ainsi que plusieurs fonds d’investissements et souverains dont celui d’Abu Dhabi.

Dans la balance Fiat promet de conserver en Allemagne trois des quatre complexes industriels, ainsi que le siège historique, ceci valant alors pour Opel. Mais aucune précision concrète supplémentaire n’est réellement apportée sur le devenir des usines belges, anglaises et espagnoles notamment (il est vrai que depuis le sort de Vauxhall semble avoir été quelque peu clarifié). Le montant prêt à débourser chez Fiat serait de l’ordre de 5 à 7 milliards d’euros, le constructeur italien tablant notamment sur des plans de soutien de gouvernement en guise de participation financière.

Dans l’absolu, Fiat revendiquerait ainsi (avec le groupe Fiat, Chrysler, Opel et Saab) un nouveau statut de poids-lourd international avec entre 6 et 7 millions de véhicules produits par an. Soit donc une hypothétique lutte avec VW derrière le géant Toyota.

Néanmoins, quelle vision à long terme ? La part de marché de GM Europe ne cesse de diminuer (Opel représente 80 % du chiffre d’affaires) avec 9,9 % du marché européen en 2006 contre 9,5 % en 2007 et finalement 9,3 % en 2008 (et 13,5 % en 1995). Jouir d’un groupe mega important est-il LA solution pour progresser (avec par exemple un GM qui se démembre au fil des semaines pour se recentrer sur l’essentiel, on peut on douter) ?

Quant aux dernières rumeurs, elles avancent désormais des contacts noués par Fiat avec General Motors dans le cadre d’une discussion portant sur les activités du constructeur américain en Amérique latine…

A lire également. Fiat/Opel : Sergio Marchionne à Berlin, Appétit industriel : Fiat confirme ses vues sur Opel, Magna précise sa position et Info/intox : Fiat candidat au rachat d’Opel.

Source : Automotive News et divers.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz