Accueil Actualités Entreprise Les concessionnaires Opel entrent dans la danse

Les concessionnaires Opel entrent dans la danse

37
2
PARTAGER

Pendant que la filiale européenne de General Motors s’efforce de clarifier les positions de la maison mère américaine sur ses réelles intentions concernant l’avenir d’Opel/Vauxhall, et que la demande initiale de plus de trois milliards d’euros reste à l’ordre du jour, les concessionnaires Opel/Vauxhall contre-attaquent. Réunis au sein du groupement Euroda, ils envisagent désormais de présenter leur propre plan de sauvetage à travers la création d’un fonds financier spécial.

Le gouvernement allemand n’ayant pas évolué par rapport à ses décisions initiales tant qu’un plan viable économiquement ne sera présenté, les 4 000 concessionnaires européens Opel/Vauxhall élaborent de leur côté leur propre plan.

En résumé, l’objectif chiffré se résume à abonder un fonds spécial durant une période triennale. Comment ? Par le versement sur ce fonds de 150 euros par modèle commercialisé avec au terme de la période échue l’ambition de collecter quelques 400 millions d’euros.

Grâce à cette somme les concessionnaires investiraient directement dans le capital d’une entité totalement indépendante de la maison General Motors et ce à hauteur d’une fourchette oscillant entre 10 % et 20 %. Jaap Timer, président d’Euroda et concessionnaire phare en Allemagne, explique que ce plan « donne un signal fort aux clients des marques, aux salariés mais également aux différents gouvernements des nations où sont implantées des sites Opel/Vauxhall« .

Cette proposition va dans un premier temps passer par les différentes associations nationales (au nombre de 25) afin que chaque concessionnaire apporte après un vote son engagement ferme. Une impulsion positive ou négative à ce fonds spécial viendra le 19 mars prochain, date du vote des concessionnaires germaniques. Quant au résultat final, il interviendra à la mi-mai lorsque toutes les associations auront procédé au vote.

Ne « manquerait » alors « que » 80 % pour que cette entité indépendante prenne corps. Certains Länder ont confirmé leurs engagements respectifs sans chiffrer précisément la hauteur de leur participation. Pour compléter il faudrait alors sûrement se tourner vers les Etats où sont localisés les complexes industriels Opel/Vauxhall.

A lire également. Crise : 11 000 emplois en sursis chez Opel, Opel frise le court-jus, Solarworld se retire du rachat d’Opel et GM Europe Facts & Fiction.

A voir également. Galerie gamme Opel Ecoflex.

76454764577646076463764667646976472764757647876481

Source : CCFA et Wall Street Journal.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz