Accueil Constructeurs L’Italie investit aussi dans la prime à la casse

L’Italie investit aussi dans la prime à la casse

45
7
PARTAGER

Après l’Allemagne et la France à soutiens financiers aux montants différents, et alors que le gouvernement anglais en étudie également la possibilité, les dirigeants politiques italiens annoncent à leur tour le lancement d’une prime à la casse histoire de doper des ventes en repli depuis plusieurs mois.

Effet d’aubaine ou à long terme ? Impossible à pronostiquer pour l’heure même si, en prenant l’exemple du marché hexagonal, les résultats du mois de janvier n’ont indéniablement pas été à la hauteur des espérances ds constructeurs et acteurs politiques. Le gouvernement italien entre à son tour dans le bal de la prime à la casse.

Cette dernière, d’un montant de 1 500 euros, concerne les automobiles en circulation de plus de dix ans et vise à renouveller le parc en y intégrant des modèles moins polluants.

Le gouvernement italien, qui devrait du reste dévoiler prochainement une batterie de mesures complémentaires, fait volte-face après avoir indiqué quelques jours avant la fin de l’année dernière qu’il ne stimulerait pas la demande sur ce secteur. Les difficultés croissantes du marché comme en témoigne la chute des immatriculations, les plans de chômage technique ainsi que les suppressions d’emplois ont considérablement changé la donne.

A lire également. Ventes en Italie en janvier : la baisse s’établit à 32,6 %, La production italienne à son plus bas niveau depuis 1961 et Crise : 48 000 salariés de Fiat au chômage technique.

A voir également. Galerie Live Motorshow Bologne Maserati Quattroporte S.

146934146938146941146944146947146950

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz