Accueil Fiat IRC Monte-Carlo étape 2: Ogier émerge en tête

IRC Monte-Carlo étape 2: Ogier émerge en tête

44
0
PARTAGER

Ogier_Peugeot_470.jpg 

Jamais gagnant, toujours placé. En se montrant le plus régulier des pilotes et en évitant les multiples pièges des routes enneigées de la Drôme et de l’Ardèche, Sébastien Ogier pointe en tête du rallye Monte-Carlo ce soir. Invité de dernière minute pour piloter la Peugeot 207 S2000 engagée par BF Goodrich, le champion JWRC possède 32 secondes d’avance sur Freddy Loix et 55 secondes sur la Skoda de Juho Hanninen.

C’est pourtant ce dernier qui devrait occuper la position de leader au terme de la seconde étape, mais une petite erreur de pilotage dans l’ultime spéciale du jour, suivie d’une crevaison lui a fait perdre plus de 2 minutes 30. Avant cela, le jeune Finlandais s’était montré imbattable en signant trois temps scratch sur six au volant de la toute nouvelle Skoda Fabia S2000. Mais ce rallye se déroule dans des conditions particulièrement piégeuses avec des routes tantôt verglassées, tantôt humides qui ne facilitent pas la vie des pilotes, loin s’en faut.

Ainsi, les deux têtes d’affiche que sont Luca Rossetti et Didier Auriol ont dû renoncer sur sortie de route dès l’ES1 hier matin. Hier également, Stéphane Sarrazin perdait plus de cinq minutes à la suite d’une crevaison. Aujourd’hui, le grand perdant s’appelle Nicolas Vouilloz, contraint à l’abandon dans l’ES7 après une excursion hors de la route.

Finalement ce sont les pilotes les plus réguliers qui tirent leur épingle du jeu en profitant des défaillances de leurs adversaires. Sébastien Ogier, qui luttait depuis hier contre Freddy Loix pour une place d’honneur, devra défendre sa position de leader jusque dans les lacets du col de Turini. Il ne faut toutefois pas oublier Juho Hanninen dont le retard sur le Français est inférieur à la minute. Compte tenu de sa vélocité depuis le début de l’épreuve il est tout à fait capable de refaire son retard d’ici l’arrivée en Principauté.

Ce n’est que la nuit prochaine, après une troisième étape qui s’annonce plus incertaine que jamais, que nous saurons si Sébastien Ogier a réussi l’exploit d’épingler le rallye monégasque à son palmarès dès sa première participation.

Classement étape 2:

1. Ogier (Peugeot 207)
2. Loix (Peugeot 207) à 32,4 s
3. Hanninen (Skoda Fabia) à 54,8 s
4. Meeke (Peugeot 207) à 59,2 s
5. Gardemeister (Abarth Grande Punto) à 1 min 40,7 s
6. Sarrazin (Peugeot 207) à 3 min 42,6 s

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz