Accueil F1 F1 Fuji: Alonso récidive

F1 Fuji: Alonso récidive

47
36
PARTAGER

fernando_alonso_fuji.jpg

Deux semaines après sa victoire à Singapour, Fernando Alonso empoche un second succès consécutif à Fuji. Victimes de leurs propres erreurs, Hamilton et Massa terminent loin et Robert Kubica en profite pour remonter à 6 points du pilote Ferrari. 

Départ: Kimi Raïkkonen réalise le meilleur envol mais Hamilton reste dans ses échappements à l’amorce de la première courbe. Au freinage, le Britannique plonge à l’intérieur en poussant son équipier et après un freinage catastrophe perd finalement plusieurs places et surtout se retrouve derrière Massa. Finalement c’est Robert Kubica qui hérite de la position de tête devant Fernando Alonso et Heikki Kovalainen. Un peu plus loin derrière, Coulthard et Nakajima s’accrochent. L’Ecossais met pied à terre.

Tour 1: Très (trop ?) bouillant, Lewis Hamilton tente très vite un dépassement sur Massa. Ce dernier résiste et se retrouve déporté vers la McLaren en passant sur le vibreur. L’accrochage est inévitable. Hamilton part en tête-à-queue et doit laisser passer tout le peloton avant de pouvoir repartir. Pire encore il doit passer par les stands et reprend la course avec près d’une minute de retard sur Kubica. Massa s’en sort mieux en restant septième.

Tour 3: Abandon de Timo Glock tandis que Raïkkonen passe Trulli et se retrouve quatrième.

Tour 8: Abandon de Sutil.

Tour 16: La McLaren de Kovalainen s’arrête fumante sur le bas côté. C’est l’abandon. Au même instant on apprend que Lewis Hamilton est pénalisé d’un drive through pour sa manoeuvre au départ.

Tour 17: Le leader ravitaille en même temps que Raïkkonen.

Tour 18: Arrêt de Fernando Alonso et de Felipe Massa. Trulli est en tête devant Sébastien Bourdais. Grâce à un excellent arrêt, Alonso est maintenant virtuellement en tête devant Kubica.

Tour 19: Massa écope lui aussi d’un drive through pour son accrochage avec Hamilton.

Tour 21: Ravitaillement de Trulli. Bourdais mène la course.

Tour 22: Fisichella met pied à terre dans son stand.

Tour 23: Vettel s’arrête aux stands. Il était troisième.

Tour 25: Bourdais opère son premier arrêt et abandonne la position de tête à Nelson Piquet. Son arrêt s’éternise un peu et il reprend la piste en septième position juste devant son équipier.

Tour 28: Arrêt de Piquet. Alonso est maintenant en tête devant Kubica et Raïkkonen.

Tour 34: A mi-course, Fernando Alonso possède une avance de 10 secondes sur Kubica et creuse l’écart à raison d’une demi-seconde au tour.

Tour 41: Alonso enfonce le clou en améliorant le meilleur tour en course.

Tour 43: Second arrêt pour Alonso.

Tour 45: Kimi Raïkkonen s’empare du meilleur tour en course.

Tour 46: Arrêt de Robert Kubica. Raïkkonen passe brièvement en tête.

Tour 48: Ravitaillement de Raïkkonen.

Tour 50: Trulli et Bourdais s’arrêtent simultanément. En reprenant la piste, le Français s’accroche avec Felipe Massa. Les deux hommes peuvent poursuivre leur course.

Tour 52: Piquet laisse le leadership à son équipier après son second arrêt.

Tour 53: Raïkkonen et Kubica se battent comme des chiffonniers pour le gain de la seconde place. Malgré la grosse pression du Finlandais, la BMW reste devant. Mais pour combien de temps ?

Tour 55: Nelson Piquet remonte comme un boulet de canon sur Raïkkonen et Kubica.

Tour 63: Massa dépasse Webber et sauve un petit point. On a frôlé la catastrophe lors de la manoeuvre, l’Australien ayant tassé la Ferrari contre le mur plus que de raison.

Arrivée: Fernando Alonso reprend goût à la victoire et efface en deux Grand Prix toutes les désillusions d’une saison difficile. Kubica réalise la bonne affaire au championnat en marquant huit points. Massa réduit un peu l’écart sur Hamilton en décrochant le dernier point distribué. Enfin Bourdais signe le meilleur résultat de sa carrière en F1 avec une très belle sixième place.

Classement:

1. Alonso

2. Kubica

3. Raïkkonen

4. Piquet

5. Trulli

6. Bourdais

7. Vettel

8. Massa

9. Webber

10. Heidfeld

Championnat pilotes:

1. Hamilton 84

2. Massa 78

3. Kubica 72

4. Raïkkonen 63

5. Heidfeld 56

6. Kovalainen 51

Championnat constructeurs:

1. Ferrari 141 points

2. McLaren-Mercedes 135

3. BMW 128

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz