Accueil Essais Essai Twingo RS – A bord

Essai Twingo RS – A bord

400
22
PARTAGER

Twingo_RS_planche_de_bord_470_2.jpg

On l’a vu, la Twingo RS se distingue extèrieurement de ses congénères par ses voies plus larges et ses multiples apendices aérodynamiques qui lui donnent un look résolument sportif, surtout en jantes 17″. Mais à l’intérieur, qu’en est-il ?

Gris… A l’exception de la clé de contact, des coutures de siège et des ceintures de sécurité de couleur rouge-orangé, tout est désespéremment gris. Le constraste entre l’austérité et la sobriété de la planche de bord et de la sellerie et l’habillage extérieur est saisissant. C’est à se demander quelles sont les différences entre une Twingo RS et le reste de la gamme. A y regarder de près, on remarque tout de même le volant en cuir spécifique, la sellerie estampillée d’un discret « Renault Sport » et un pédalier alu d’aspect assez peu flatteur. C’est à se demander si cela n’a pas été fait exprès pour pousser le client à faire quelques emplettes dans la boutique accessoires de son concessionnaire.

Twingo_RS_si__ges_470.jpg

Assis au volant, le gros compte-tours avec sa zone rouge débutant à 7000 tr/min apparait bien en évidence à travers le volant. Il est à noter qu’un signal lumineux indique au conducteur étourdi qu’il est temps de passer au rapport supérieur. Encore faut-il le voir lorsque l’on est concentré par la route (sinueuse de préférence) qui défile sous nos yeux.

Au chapitre équipements, la Twingo RS est dotée entre autre, d’une climatisation manuelle, de deux sièges arrières indépendants coulissants et repliables et, chose appréciable sur une sportive, d’un ESP déconnectable. La climatisation automatique, le régulateur-limiteur de vitesse, les airbags rideaux avant et arrière et le toit ouvrant panoramique sont, quant à eux, en option. Le chassis cup est également une option d’environ 450 euros qui, il faut le signaler, implique le remplacement des sièges arrières indépendants par une banquette démontable et rabattable, du moins pour la version française.

Ces précisions étant faites, il ne nous reste plus qu’à nous installer au volant et à tourner la clé de contact.

A suivre…

A lire également:

Essai Twingo RS – Présentation

Essai Twingo RS – Sur la route

Essai Twingo RS – Conclusion

Twingo_RS_compte_tour_470.jpg

Twingo_RS_planche_de_bord_470.jpg

Twingo_RS_clef_470.jpg

Twingo RS 2.jpg Twingo RS 5.jpg Twingo RS 8.jpg Twingo RS frein a main.jpg Twingo RS clef.jpg Twingo RS interieur.jpg Twingo RS coffre.jpg Twingo RS 9.jpg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz