Accueil Chevrolet GM cherche mégalopole pour tests hydrogène

GM cherche mégalopole pour tests hydrogène

36
3
PARTAGER

0003d4ec.jpg

Cest en somme le message passé par presse interposée par General Motors aux grandes villes du monde ces derniers jours. Alors que des tests grandeur nature dutilisation de voitures fonctionnant à lhydrogène vont démarrer cette année dans quatre villes américaines, par Honda et GM, certains lorgnent déjà sur une phase 2 de ces tests

Rendons tout dabord à César ce qui appartient à César, en la matière Honda a accumulé une avance considérable en matière de tests sur la viabilité des voitures à pile à hydrogène, avec sa première Fcx.
2008_fcx-clarity_012008_fcx-clarity_022008_fcx-clarity_102008_fcx-clarity_05
Mais aujourdhui on parle de projets en cours dune ampleur encore inconnue avec 100 véhicules de part et dautre. 100 Fcx Clarity en location en Californie à partir de juin prochain, 100 Chevrolet Equinox du projet Driveway répartis entre Washington, New York et Los Angeles dont la mise en service a déjà commencé.
2008_fcx-clarity_072008_fcx-clarity_132008_fcx-clarity_032008_fcx-clarity_19.jpg
On vous a détaillé le fonctionnement des deux projets, durant lesquels les usagers choisis utiliseront les véhicules, de jour pour GM, avec révision et plein d’hydrogène fait la nuit avant de redonner les véhicule le matin et pour Honda un peu plus de liberté mais des conducteurs obligés de se ravitailler à un point donné en Californie.
0003d8f80003d8f90003d4ec0003d8fc
Larry Burns, Vice président de GM, en charge de la recherche et du développement, à peine le projet Driveway lancé, amorce déjà l’étape suivante. Il vient en effet par presse interposée de lancer un appel à candidature mondiale, même si bien évidemment il préfererait une ville américaine par convenance, pour héberger la phase 2 de Driveway. Les différences majeures seraient en nombre de véhicules (1000 environ), alloués pour un plus long terme et de manière beaucoup plus libre aux consommateurs choisis.
0003d8fex07co_af009-10003d8fd0003d8f7
LA condition : que la ville qui hébergera le projet d’ampleur, servant à jauger les contraintes de l’usage de véhicules fonctionnant à l’hydrogène et à l’électricité au quotidien accepte et aide l’installation de plusieurs douzaines de stations service et de pompes délivrant de l’hydrogène.

GM cherche donc par la même un partenaire privé, pétrolier de préférence, qui lui gérerait l’approvisionnement en hydrogène et en deviendrait un des leaders mondiaux dans sa distribution instantanément.

Mais qui osera dire à Larry Burns que toutes ces infrastructures existent en Norvège (-1c° en ce moment même) ?

NB : Bertrand (Delanoë), Jean Claude (Gaudin), Gérard (Collomb) et les autres, on vous passe le numéro de Larry (Burns) quand vous voulez (00 1 800 222 1020), dès fois que vous voudriez que votre ville lance une révolution industrielle et technologique en France !
Source : Canada.com

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "GM cherche mégalopole pour tests hydrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lo
Invité

Ca prend forme tout doucement, et c’est bien!!
Avec un réservoir « normal » d’hydrogène, quelle est l’autonomie?

Anonyme
Invité
c’est BMW le précurseur de cette mécanique rendons à César ce qui lui appartient… voilà l’étendue de toute l’hypocrisie politicienne. voilà qu’on accuse les voitures de tous les maux, BMW et les autres mais surtout BMW Sont prêts à commercialiser cette technologie alors pourquoi les écolos du monde entier ne font pas pression pour imposer cette technologie…il faut bien admettre que l’électricité est fortement limitée dans pas mal de dommaine…je crois plus en l’hydrogène mais il y a tellement d’intérêt en jeu qu’on préfère mettre l’accent sur les autres…c’est plus facile…ça rapporte plus…vous oseriez imaginer les compagnies pétrolières devant diminuer… Lire la suite >>
Alfred
Invité

Si je ne me trompe pas, GM comme Honda utilise une PAC, hautement plus qualitatif en terme de rendement que BMW. La société allemande brûle directement l’hydrogène dans une bête moteur à explosion.

En chiffre, la Pile à combustible permet de parcourir +/- 10 fois plus de km par litre d’hydrogène.

wpDiscuz