Accueil Citroën Barum Rally Zlin (CZ) : Nouveau succès de Vouilloz

Barum Rally Zlin (CZ) : Nouveau succès de Vouilloz

176
9
PARTAGER

IRC Logo IRC.jpgLe pilote Peugeot Espagne a remporté sa seconde victoire de la saison en République tchèque et ce, à l’issue d’un rallye à rebondissement et brise ainsi la campagne de cinq vainqueurs différents en autant d’épreuve ! C’est le moins que l’on puisse dire car si Enrique Garcia Ojeda a mené l’épreuve dans sa première partie, c’est le Belge Freddy Loix (Abarth/BFGoodrich) qui prenait le commandement le samedi soir. Pour sa deuxième épreuve au volant de cette auto, « Fast Freddy » pensait bien oublier son abandon de Madère et de se lancer pour un dimanche tranquille. Malheureusement, il sera victime d’une crevaison et sortira pour le compte en arrachant une roue. Pendant ce temps pour Garcia Ojeda, après avoir connu des problèmes de direction assistée et une crevaison lente, c’est finalement le cardan qui lui causera beaucoup de soucis. Dès lors Nicolas Vouilloz se retrouva donc en tête et conserva l’avantage jusqu’au terme de l’épreuve.

La dernière place du podium revient méritoirement au Tchèque Vaclav Pech (Mitsubishi Lancer GrN) car dimanche, il résista au retour fulgurant d’une autre Mitsu, celle de Roman Kresta, ancien pilote officiel Ford en Mondial ! Il faut dire aussi que ce dernier est du crû puisqu’il habite à Zlin. Malgré une sortie de route en début de parcours et 2 minutes de perdues, le Belge Bernd Casier (Peugeot 207) est revenu à la 5e place.

IRC 07Y08CZ470M0609R0609C16 Peugeot 207 Vouilloz 01.jpg

En catégorie 2 roues motrices, le Martiniquais Simon Jean-Joseph (Citroën C2), ancien vainqueur de ce rallye, a terminé premier de sa catégorie non sans avoir connu des ennuis de freins samedi. Du côté des Honda Civic Type R dont le développement entamé par JAS Motorsport se poursuit, le bilan n’est guère réjouissant non plus. Dani Solà a renoncé dès le 5e chrono, suite à un début d’incendie, alors que son équipier Luca Betti a connu, à l’image de beaucoup d’autres pilotes, les affres de la crevaisons et, comme Garcia Ojeda, un problème de direction assistée.

IRC 07Y08CZ470M0609R0609C18 Peugeot 207 Garcia 01.jpg

Le niveau du championnat IRC est excellent et la lutte y est intense. Alors que l’on croyait Fiat parti pour remporter un championnat moribond lors de la première épreuve, le revenant Safari Rally, voilà que la marque italienne doit faire face à une opposition de plus en plus redoutable et efficace des Peugeot 207 S2000. Peugeot a frappé un grand coup de ce week-end en réalisant le doublé et compte désormais 14 points d’avance sur son rival dont le premier représentant, Navarra, ne termine que 7e devant son compatriote Renato Travaglia (8e).

IRC 07Y08CZ470M0609R0609C04 Mitsubishi Pech 01.jpg

Celui des pilotes est tout autant disputé et les erreurs de trajectoires confirment qu’une Super 2000 doit être pilotée à la limite, mais très finement. Je ne serai par ailleurs pas étonné de voir un Sarrazin, aux trajectoires typées circuit, tenir la dragée haute à ce nouveau gratin du rallye. En attendant, Garcia Ojeda en terminant 2e fait la bonne opération et s’empare de la tête du classement au détriment de l’Italien Andrea Navarra, leader depuis le mois de mars. Nicolas Vouilloz est troisième.

Pour son second rallye asphalte, le Finlandais Anton Alén (Fiat Abarth) est sorti de la route samedi, mais repartira en Super Rally le lendemain, alors que le clan Fiat est décimé : Corrado Fontana (roue arrachée), Michal Solowow (moteur). Plus chanceux, mais retardé, Renato Travaglia se débrouillait pas mal pour sa première course avec la Punto Super 2000 en pointant au 4e rang, avant de perdre 2 minutes suite à une crevaison dans le 8e chrono.
IRC 07Y08CZ470M0609R0609C17 Citroen C2 Simon 01.jpg

IRC 07Y08CZ470M0609R0609C20 Honda Civic Betti 01.jpg

Classement final

1 Nicolas Vouilloz (F)/Nicolas Klinger (F) Peugeot 207 S2000 2h28m10.8s
2 Enrique Garcia (E)/Jordi Costa (E) Peugeot 207 S2000 +16.3s
3 Vaclav Pech (CZ)/Petr Uhel (CZ) Mitsubishi Lancer Evo 9 +1m56.3s
4 Roman Kresta (CZ)/Petr Gross (CZ) Mitsubishi Lancer Evo 9 +2m28.8s
5 Bernd Casier (B)/Frederic Miclotte (B) Peugeot 207 S2000 +4m10.8s
6 Vaclav Arazim (CZ)/Julius Gal (CZ) Mitsubishi Lancer Evo 9 +4m16.9s
7 Andrea Navarra (I)/Dario DEsposito (I) Abarth Grande Punto S2000 +4m47.7s
8 Renato Travaglia (I)/Lorenzo Granai (I) Abarth Grande Punto S2000 +5m44.0s
9 Simon Jean-Joseph (F)/Jack Boyere (F) Citroën C2 S1600 +7m10.1s
10 Roman Odlozilik (CZ)/Pavel Odlozilik (CZ) Abarth Grande Punto S2000 +7m18.8s

Championnat Pilotes

1 Enrique Ojeda (Peugeot) 36
2 Andrea Navarra (Abarth) 31
3 Nicolas Vouilloz (Peugeot) 26
4 Anton Alen (Abarth) 15
5 Bernd Casier (Peugeot) 13
6 Giandomenico Basso (Abarth) 10
7 Luca Rossetti (Peugeot) 10
8 Bruno Magalhaes (Peugeot) 8
9 Hideaki Miyoshi (Mitsubishi) 8
10 Asad Anwar (Mitsubishi) 6
11 Vaclav Pech (Mitsubishi) 6

Championnat Constructeurs

1 Peugeot 80
2 Abarth 66
3 Mitsubishi 43
4 Citroën 4
IRC 07Y08CZ470M0609R0609C05 Fiat Punto Loix 01.jpg

Source & photos : IRC

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Barum Rally Zlin (CZ) : Nouveau succès de Vouilloz"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wiseman3
Invité

Ce qui est génial avec cet article, c’est qu’on sait tout de la course des étrangers, mais pas un mot de la course de Vouilloz (qui a pourtant gagné, et qui est français)…

Clem
Invité

On pourrait aussi specifier que Nicolas Vouilloz est certainement l’un des athletes francais les plus titres:
– 10X champion du Monde de Descente de VTT
– 5X vainqueur de la Coupe du Monde de VTT
– 4X champion d’Europe de VTT
– 7X champion de France de VTT
– 2X vainqueur de la Coupe de France de VTT
En 11 saisons de VTT…

A croire qu’y en a qui sont benis des dieux!

pao
Invité
« En catégorie 2 roues motrices, le Martiniquais Simon Jean-Joseph (Citroën C2), ancien vainqueur de ce rallye, a terminé deuxième derrière le Polonais Grzegorz Grzyb (Suzuki Swift) » Faudra m’expliquer comment sur votre classement Jean-Joseph est 9ème sur la seule 2 roues motrices dans les 10 premiers. Par contre je suis vraiment déçu par le niveau des pilotes, je trouve les écarts relativement importants pour des voitures assez similaires sur le plan technique du moins pour les S2000, sans oublier la fiabilité des S2000 qui ne semble pas encore être au RDV et la grosse déception le groupe R dont les autos… Lire la suite >>
Seth
Invité

L’écart est aussi important qu’en WRC et pour avoir été à Ypres je peux vous assurer que le niveau est très relevé !

wpDiscuz