Accueil Bio-carburants Une recherche scientifique canadienne indiquerait que les émissions d’éthanol ne sont pas...

Une recherche scientifique canadienne indiquerait que les émissions d’éthanol ne sont pas plus vertes que celles de l’essence…

94
23
PARTAGER

Ethanol_m1274505.jpgSelon Radio-Canada, un rapport scientifique gouvernemental canadien non publié confirmerait que les émissions polluantes des véhicules fonctionnant avec des mélanges d’éthanol à 10% ne sont pas plus propres que celles avec de l’essence régulière. Ainsi, les politiques gouvernementales concernant l’éthanol seraient davantage influencées par un mythe que sur des fondements scientifiques.

Réalisée par Greg Rideout, directeur de la division de la recherche sur les émissions toxiques au Ministère de l’Environnent du Canada, cette recherche n’a pas encore été rendue publique, mais le réseau anglais de Radio-Canada a en obtenu une copie. 

Pour arriver à cette conclusion, le chercheur a testé scientifiquement les émissions polluantes de cinq véhicules de marque récente dans différentes conditions de conduite et de température. Ainsi, de manière absolue, l’étude n’a pas démontré de différence statistique entre les émissions de gaz à effet de serre de lessence ordinaire et ceux du mélange E-10 éthanol-essence.

Par ailleurs, Radio-Canada affirme que le ministre fédéral de l’Environnement, John Baird, connaît les résultats de létude, mais dit attendre avant de faire part de ses commentaires.

Rappelons que le gouvernement canadien a adopté une loi visant à imposer une teneur de 5 % de carburants renouvelables dans l’essence au Canada d’ici 2010 et de 2 % dans le diesel d’ici 2012. Si les conclusions sont exactes, cette recherche rendrait cette politique complètement futile, comme plusieurs autres dans le Monde.
Commentaire :
Personnellement, je crois que cinq véhicules est un barème assez restreint pour porter des conclusions aussi importantes. Dautres recherches sont nécessaires pour affirmer ou infirmer M. Rideout.  

Néanmoins, quand nous regardons les coûts écologiques de la fabrication des biocarburants, nous pouvons nous questionner sur la valeur écologique des biocarburants couramment utilisés. Si nous ajoutons une valeur nulle lors de la combustion, les coûts écologiques sont énormes, alors que lintention semblait à priori bonne. 

Lire aussi:
Un chroniqueur du Guardian demande un moratoire de cinq ans sur les biocarburants : le débat sur les énergies vertes est loin dêtre terminé!
Constructeurs américains : Bush doit booster léthanol
Allemagne : les politiques critiqués sur le biodiesel
Budget fédéral canadien: des mesures environnementales pour les automobilistes
Ca roule aussi au Salon de lagriculture

Sources: Radio-Canada , AutoBlogGreen

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Une recherche scientifique canadienne indiquerait que les émissions d’éthanol ne sont pas plus vertes que celles de l’essence…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
hc
Invité

Avec 10% d’éthanol, ça fait toujous 10% de CO2 qui ne provient pas du carbone fossile.

Keuze
Invité

Comme le dit hc, je crois que c’est « renouvelable » qui intéresse, le reste…. :/

Coyote
Invité

J’ai peu être mal compris, mais il me semble que les rejet de CO2 sont les même avec l’éthanol. Et ce qui pollue, c’est le CO2. Qu’il soit d’origine fossile ou non, n’a pas une grosse influence si j’ai bien compris.

meteoristic
Invité
L’argumentaire des partisans des biocarburants, c’est la réduction des émissions de CO2 sur toute la chaine, soit de la production du carburant jusqu’à sa combustion dans le moteur. Alors que le raffinage du pétrole produit du CO2 et que sa combustion en produit en plus, le bilan CO2 du biocarburant est considéré comme nul car c’est le CO2 capté par la plante pour sa photosynthèse qui est émis lors de la combustion du biocarburant. Mais cela ne tient pas compte du CO2 nécessaire à la culture, la récolte et le transport des plantes… ni des engrais et pesticides éventuellement utilisés… Lire la suite >>
Nabu
Invité

en prenant en compte l’energie nécessaire pour sa production, l’éthanol réduit de 57% en moyenne les émissions de CO2 fossile et avec les biocarburant de 2nd génération (ce qui se passe en ce moment en suede) cela dépassera les 100%

mais il est con celui qui a fait l’étude ou quoi?

PS: l’avenir du bioéthanol n’est pas le mais mais les déchets forestiers

wpDiscuz