Accueil Essais Essai koda Roomster TDI (2 et fin)

Essai koda Roomster TDI (2 et fin)

264
12
PARTAGER

Skoda_Roomster__4_.jpgDe gustibus et coloribus non disputandum. Comme on la déjà vu en première partie, la koda Roomster affiche un look original motivé par une conception de la voiture familiale bien à elle. Il y a dabord le cockpit pour les parents. Ici, cest du sérieux parce que la conduite, cest pour des gens respectables et bien dans leur tête. Derrière, cest différent. Cette partie de lhabitacle est conçue comme un séjour doté de vastes vitres latérales. Les sièges sont surélevés de 46 mm par rapport aux sièges avant. De quoi offrir une formidable habitabilité à larrière.

Pour entrer à larrière, point de porte coulissante. Ce que les amateurs de ludospace regretteront sûrement. Pourtant, est-ce vraiment indispensable de faire coulisser le flanc ? Grand ouvert, larrière dévoile ses trois sièges indépendants, dont celui du milieu est plus petit. On nous a dit quavec le VarioFlex, on peut libérer la place centrale pour faire coulisser de 110 mm les deux sièges latéraux et ainsi transformer notre koda en un monovolume quatre
places. Sauf quon se retrouve avec un siège sous les bras. Ou bien on le met dans le coffre ou dans le garage, voire dans le débarras si on na pas de garage. Non nova, sed nove puisque la concurrence avait déjà trouvé pareille subtilité, mais sans devoir retirer le siège central. Soit ! Question modularité, les sièges arrière se déplacent, se plient, se rabattent et se retirent. Si bien que le volume du coffre peut passer de 430 à 1780 litres. Une cote digne dune fourgonnette. « Bon tarrête maintenant, on ta dit que ce nétait pas un Kangoo ni un Berlingo / Partner. Cest incroyable ça. »

Skoda_Roomster_TDI__3_.JPG

Skoda_Roomster.jpgEffectivement, la tenue de route de la Roomster na rien à voir avec celui dune estafette. Omne tulit punctum en ce qui concerne le comportement routier. Déjà avec le TDI 1.4 on avait remarqué que la koda savait se tenir sur la route. La semaine dessai et lexcursion à bord du 1.9 TDI de 105 chevaux confirmeront la première impression. Son empattement mesure 2.617 mm, 39 mm de plus que celui dune New Octavia Combi. Les roues sont fixées à des jambes de force McPherson à lavant et reposent sur une suspension semi-indépendante derrière. Le tarage est ferme et des voies différentes entre lavant et larrière assurent une incroyable stabilité de la voiture en virage avec un bon contrôle du roulis. En ligne droite, les suspensions filtrent honnêtement les irrégularités que lon ressent parfois à cause de la fermeté de lensemble et de sièges assez durs. La direction assistée à crémaillère assure une tenue de cap en toutes circonstances. La voiture montre, en outre, une belle motricité.

Skoda_Roomster_TDI.JPG

Skoda_Roomster_TDI__1_.JPG

Horresco referens, avec le 1.9 TDI, la koda Roomster ne traînera pas sur la bande de droite des autoroutes. Et sur les petits chemins de campagne, elle sait se défaire dun tracteur sans que le conducteur en frémisse à lidée dentamer un dépassement. Par rapport au 1.4 TDI essayé brièvement, les 105 ch du 1896 cm³ Diesel à 4 cylindres offrent suffisamment de punch et de motricité pour mouvoir la « je sais pas comment la catégoriser » en toute décontraction. Le 0 à 100 est réussi en 11,5 s. La vitesse de pointe est fixée à 182 km/h, là où le 1.4 TDI se contente de 165 km/h. Ce moteur 1.9 TDI est peut-être le seul qui vaille vraiment la peine dans loffre gazole si on est un peu pointilleux sur les performances tout en voulant jouer au bon père de famille, ou à la maman parfois pressée. Le reste de loffre TDI joue davantage dans le registre de lapathie. Même si le 80 ch sest réellement montré efficace. Mais les uns comme les autres souffrent dune insonorisation insuffisante pour cacher les claquements du turbodiesel. La consolation vient de la consommation de 5,1 litres aux 100 pour le 1.4 et 5,4 litres pour le 1.9. De quoi faire de bien belles escapades avec un plein.

Skoda_Roomster_TDI__2_.JPG

La Roomster se distingue par un autre argument de poids : le rapport qualité prix. Vendue à un tarif alléchant, la koda nen reste pas moins parfaitement finie et assemblée. Avec une tenue de route de vraie voiture. Question vie à bord, on est franchement gâté à larrière pour lhabitabilité. Mais pour une voiture à vocation familiale, elle manque peut-être despaces de rangement. Pour le reste, on retrouve le sens pratique et la rationalité typiques de la marque tchèque. Et puis, elle plaît aux enfants. Plaudite, cives !

Skoda_Roomster__6_.jpg

1re partie

Sites constructeur : France Belgique

Skoda_Roomster_TDI__5_.JPG

Photos : Olivier Duquesne & koda

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Essai koda Roomster TDI (2 et fin)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rzen
Invité

Une question: Le marketing de Skoda te paye t’il pour ecrire un article sur le Roomster?
Je ne voie aucune critique, que des points positif, aurait tu oublié que le 1.4TDI fait le bruit d’un marteau piqueur? que la visibilité est très mauvaise en marche arrière? que le siége du milieu est très étriqué? et que la suspension est plus que ferme?
Certe je ne peux que te féliciter pour ton style d’écriture mais stp arrete de parler du Roomster comme si c’était un véhicule extraordinaire.

BBC
Invité

« visibilité très mauvaise en marche arrière » ?

Vous voulez parler de l’Astra Coupé ?

Dimitri Sauze
Invité

Certes ce véhicule n’est pas éxempt de reproches. Mais que demander de plus à une auto dont le prix de vente n’égale même pas le prix d’un Scénic d’occasion.
Passionné d’Automobile, je me suis laissé séduire par ce nouveau concept au Mondial de l’auto (en version 105 ch, bien entendu).

P.S.: s’il te plait M. Duquesne arrête le latin, mon dico est trop lourd!

yop
Invité

« P.S.: sil te plait M. Duquesne arrête le latin, mon dico est trop lourd!  »

+1

Sinon, Rzen, tes points négatifs sont cités dans l’article… Et pour ce qui est de la visibilité arière, perso, j’ai lu exactement le contraire dans le « moniteur automobile » (magazine belge) parce que la vitre descend assez bas.

Sur ce, bye bye

wpDiscuz