Accueil Politique Péage urbain à Paris, ou en est-on ?

Péage urbain à Paris, ou en est-on ?

131
20
PARTAGER

peage.jpgDans son allocution du 13 novembre, le Premier ministre évoque « linstauration de péages urbains ». Le lendemain, Françoise de Panafieu, conseillère UMP à Paris demandait une entrevue à Dominique de Villepin sur le sujet, estimant quun « péage urbain aux portes de Paris nest pas possible » tout en étant prête à discuter dun « éventuel péage interne dans les quartiers centraux ». Le maire de la capitale sest déclaré hostile à une mesure opposant Paris et ses banlieues. Bertrand Delanoé a demandé aux maires darrondissement de faire des propositions sur le « PDP », Plan de Déplacement Parisien, creusant ainsi le fossé avec des élus Verts, dont les projets en matière de déplacements auraient fait leffet dune bombe : fermeture des voies sur berges, file réservée sur le périphérique

Bref, au moment ou la majorité municipale semble faire un geste dapaisement envers les automobilistes parisiens en se désolidarisant de sa branche la plus radicale, cest le Premier ministre et les élus de sa sensibilité qui parlent de péage urbain !!!

Loin de donner entière satisfaction, le péage londonien a montré ses limites. Passé le choc des premiers temps, la circulation augmente. Les restrictions napportent rien à lenvironnement de la région si tout bouchonne à dix kilomètres de là. On ne fait que déplacer le problème. Le maire de la capitale londonienne envisage donc de moduler le tarif du péage, en revenant à la gratuité pour les véhicules émettant moins de 140g/CO2/km et en multipliant par 5 la taxe des plus de 225g/CO2/kmsoit plus de 35 euro par jour !

Si rien ne sera décidé en 2007on peut simplement souhaiter que les expériences londoniennes et suédoises soient utiles à la réflexion de tous

Source, Metro, Site du premier ministre, AFP

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Péage urbain à Paris, ou en est-on ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent P.
Invité

Comme je l’ai lu ailleurs, l’instauration du péage londonnien a donné:
– baisse du traffic, puis reprise lorsque les gens sont habitués à payer (donc intérêt écologique contestable).
– certains commerces de centre ville ont vu leur chiffre d’affaire baisser, contrairement aux commerces situés en périphérie
– chose la plus importante pour les politiques: ça fait rentrer beaucoup d’argent dans les caisses !!!

Regis
Invité
Pfffff, ils nous emmerdent déjà assez comme ça avec leurs voies de bus qui poussent comme des petits pains. Vincent, excellente remarque concernant les commerçants : mon beau père tient un restaurant à Gare de l’est, sa rue est devenue exclusivement bus et son CA a dégringolé en flèche. Les anciens clients qui s’arrêtaient en voiture ne viennent carrément plus. Je suis totalement contre l’idée d’un péage urbain a Paris, voici mes raisons : – ca augmenterai encore plus la fracture entre Paris et ses banlieues – les transports en commun ne sont pas prêts pour accueillir un trafic supplémentaire,… Lire la suite >>
Fabio
Invité

La taxation des immatriculations en fonctions du rejet de CO2, avec de lourdes taxes pour tout ce qui dépasse les 200 g/km et en agumentation proportionnelle au-delà, feraient entrer encore plus d’argent dans les caisses de l’Etat, tout en ayant en réel effet sur l’environnement sur le long terme!

Fastbear
Invité

Le stationnement payant n’est-il pas déjà un bon péage modulé suivant les quartiers? Je parle pas des parkings dont les tarifs grimpent tout les ans.

steph
Invité

« y’a », « il faut » (mais lis ne font rien de bien), « taxe » (ça ils savent), « interdiction »(quand on pense que c’est la génération à l’origine du « il est interdit d’interdire »), « nous nous félicitons » (de quoi, on se le demande), voilà en résumé leur programme pathétique…pas d’idées, que du sordide et de l’incompétence à régler les vrais problèmes de nos société….mon vôte aux prochaines élections (si j’y vais car c’est même pas sûr ) sera à l’image du mépris terrible que je leur porte

wpDiscuz