Accueil Divers « Extension du domaine de la lutte » par Ken Livingstone

« Extension du domaine de la lutte » par Ken Livingstone

100
17
PARTAGER

Cong_1   Comme pour contrebalancer les illusions de liberté retrouvée, voici une info qui ne ravira certainement pas les accrocs à l’automobile. Cela nous vient d’Angleterre, plus précisement de Londres où un péage urbain fait déjà payer l’accès au centre ville, au grand dam des commercants qui trouvent le chaland plutôt rare. Et ce ne sont pas les récents attentats dans les transports en communs qui ont arrangé la situation.
Et pourtant, l’emblématique premier magistrat de la capitale anglaise, Ken Livingstone, vient d’étendre la zone couverte par le péage. Du seul centre ville, les "douves" se déploieront autour des quartiers de Chelsea et Kensington, ce qui vous obligera à débourser 11.73 pour visiter l’unique show room Bristol cars sise Kensington High Street. Pour d’autres activités forcément moins intéressantes, ce tarif vous autorisera à circuler de 7h à 18h les jours de semaine. Autre solution, la future Morgan à hydrogène, tout comme ses cousines hybrides, sont dispensées de cette dîme, eu égard à leur mode de fonctionnement dit propre.
Vache à lait en anglais, comment dit on ?

source: Moteur nature

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "« Extension du domaine de la lutte » par Ken Livingstone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Voilà pourquoi Londres est de très loin la première métropole européenne.

P.G
Invité

première en quoi ?

Nicolas
Invité

P.G. Londres est la première ville d’Europe : économiquement, financièrement, politiquement. Seuls le tourisme et la culture échappent à la ville britannique mais cela n’a que peu d’importance. Londres est la ville la plus dynamique du monde et, on aura beau accuser, Londres 2012 de corruption, l’attribution de JO à Londres n’est pas un hasard, ni injuste. Le maire de Londres fait partie de cet ensemble qui s’est lui qui contribue à faire de Londres la ville si grande qu’elle est grâce à sa politique de travaux publics et de transport. Voilà en quoi Londres est la première.

mouhcine
Invité

sinon ça ne me donne plus envie dallé fair un tour la bas .c’est sur

Stingray
Invité

Londres première ville d’Europe a dénigrer l’Euro, à profiter de tous les avantages de l’Europe, sans vouloir en encaisser un seul inconvénient.

Première ville d’Europe a continuer de vivre sur son empire colonial et faire passer tous les surplus et excédents de cette production coloniale au sein de l’économie européenne, en prenant de jolies petites taxes au passage, god save the queen…

Sans le Commonwealth et ses profits, Londres serait qu’une petite île pour amateurs de monarchie, en mal de cup of tea et rien d’autre…

Mais ceux qui l’adorent, peuvent faire leurs valises, cross the channel pour y vivre and good luck…

wpDiscuz