Accueil Actualités Entreprise Peter Schreyer devient patron du Design Kia

Peter Schreyer devient patron du Design Kia

156
12
PARTAGER

Peterschreyer Un titre pareil ne fera pas ciller grand monde. Si certains poussent jusqu’à lire ceci, sachez que Peter Schreyer était jusqu’à peu le patron du design de la marque aux anneaux et qu’on lui doit ce style fait de sobriété et de classicisme robuste qui caractérise les Audi d’ancienne et de nouvelle génération (pas les grandes gueules). Depuis l’avènement de Murat Günak au style du groupe VW et la prise de pouvoir de Walter De’Silva au design du groupe Audi, l’homme n’a pas réussit à se faire une place. En cause une dispute sérieuse avec le designer turc devenu grand patron. Le placard était donc son quotidien depuis 2 ans. Il rebondit aujourd’hui chez Kia qui ajoute ainsi un atout maître dans son jeu de conquête.

Jusqu’à l’an dernier, Peter Schreyer espérait obtenir la place de responsable design avancé de la marque Volkswagen mais c’est Thomas Ingenlath, en provenance de Skoda, qui prendra le poste.

Patron du style Audi jusqu’en 2002, l’arrivée de Walter DeSilva le repousse chez VW. Il signera le roadster mort né "Concept R".

Assurément une prise de choix pour le constructeur coréen Kia.

Lire également: Stefan Sielaff dessinera les Audi

source edmunds.com 

Article précédentBMW CLR 600 par Lumma Design
Article suivantL’Allemagne et les péages
Doctorant à l’université de Provence (Aix-Marseille I), Thomas Rabino, né en 1980, est spécialiste de la Résistance française et de la civilisation américaine. Son mémoire de maîtrise, André Girard et le réseau Carte, une Résistance à contre-courant, a été primé en 2004 par le concours Marcel Paul de la recherche universitaire. Ses travaux, intitulés Le Réseau Carte, histoire d’un réseau de la Résistance antiallemand, antigaulliste, anticommuniste et anticollaborationniste, ont été publiés chez Perrin en 2008, un ouvrage récompensé par la remise du Prix Joseph Guiran 2008 de l’Académie d’Aix-en-provence et élu, en juin 2008, Grand livre du mois du Club Histoire. Il a contribué au Dictionnaire historique de la Résistance paru chez Robert Laffont en 2006, et participe, en tant que critique littéraire et journaliste, au magazine Histoire(s) de la Dernière Guerre. En 2010, il rédige un article pour un ouvrage collectif publié chez CNRS Editions, La violence dans tous ses états. Le second volet de ses recherches est orienté sur les Etats-Unis et leur rapport à la guerre, comme en témoigne sa participation au n°155 de la revue Le Débat (Gallimard), qui a publié son article « Obama et la culture de guerre américaine », inclus par la bibliothèque de Sciences Po Paris dans sa sélection mensuelle, recommandé par le club de réflexion Politique autrement, rapporté favorablement sur France Culture par Alain-Gérard Slama dans sa chronique matinale, et cité au cours de l’émission « Là-bas, si j’y suis », sur France Inter. Thomas Rabino prépare actuellement un essai à paraître sur le même thème, et pilote le projet de création du musée Jean Moulin de Saint-Andiol, village des Bouches-du-Rhône qui fut le berceau familial du grand résistant.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Peter Schreyer devient patron du Design Kia"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisa
Invité

« Si certains poussent jusqu’à lire ceci » …. par certains mais certaine : il y en qu’une et il y’en a qu’une ….

TToy
Invité

Une fabuleuse reussite de design que cette audi TT d’ailleurs

Techno Coud
Invité

C’est pas fini cet egocentrisme Elisa ??? 😉

+1 lecteur 😀

Je me demande s’il va reellement rendre le design de Kia bien different, donner a la marque une « image ».

Bon courage a lui…

Joest
Invité

Précisons tout de même que le vrai « père » de la TT, c’est Luc Donkervoolke, par ailleurs auteur de la première Audi R8, de la Murcielago et enfin de la Gallardo.

Concernant Peter Schreyer, le fait de posséder un bon designer n’est pas forcément synonymes du fait que désormais, les KIA seront plus belles. La preuve: cela fait 20 ans que Patrick Le Quément est à la tête du design Renault.

P.G
Invité
Oula non ! Donckerwolcke n’a jamais signé le TT. C’est l’oeuvre de Thomas Freeman parti chez Chrysler depuis et auteur également de la New Beetle. Donckerwolcke a signé l’Audi A2 puis est parti chez Lamborghini dessiner les Murcielago et Gallardo. il est chez Seat aujourd’hui. Pas de R8 non plus pour lui. Quant à Lequément, il ne faut pas tout jeter. L’homme a quand même renouvelé magistralement le style Renault depuis 1988. Les premières Laguna, le Scénic, les générations de Clio et les Megane, le Spider et même les espaces 3 ne sont pas des laiderons. C’est en tout cas… Lire la suite >>
wpDiscuz