Accueil F1 Johnny Servoz-Gavin nous a quitté

Johnny Servoz-Gavin nous a quitté

790
9
PARTAGER

Johnny_servoz_gavin_3 Pilote emblématique d’une époque où le plaisir de conduire passait avant les intérêts financiers, Johnny Servoz-Gavin s’est éteint dans la nuit de dimanche à lundi "des suites d’une longue maladie". Le grenoblois, était âgé de 64 ans et avait participé à 12 Grands Prix de Formule 1 entre 1967 et 1970. Sa courte carrière dans la catégorie reine avait débuté au Grand Prix de Monaco 1967 où il avait été appelé par Ken Tyrrell en remplacement de Jackie Stewart blessé au poignet.

Johnny_servoz_gavin_2 Au volant de la puissante Matra-Ford, il réalise le deuxième temps des essais et caracole en tête jusqu’à son abandon au 11ème tour après avoir tapé le rail. Son second fait d’arme, il le fera à l’occasion du Grand Prix d’Italie 1968 qu’il termine à la seconde place. Mais déjà une terrible image hante ses nuits. Celle de la voiture de son ami Jo Schlesser en feu au Grand Prix de France 1968 à Rouen. Il ne se remettra jamais de ce drame et, dans l’impossibilité de qualifier sa March à Monaco en 1970, il annonce à oncle Ken son désir de raccrocher son casque. Le jeu n’en valait plus la chandelle. Il passa ensuite son temps à parcourir le monde aux commandes de son voilier menant, comme il le disait lui-même "une vie de manouche". On retiendra de lui l’image d’un homme qui a placé le plaisir au centre de son existence. N’était-ce pas là l’essentiel ?

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Johnny Servoz-Gavin nous a quitté"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
908/3
Invité

Un grand nous quitte…un seigneur, pas un mec qui aurait calé dans un épingle…Une image de lui:Dijon sur la base aérienne Matra 630 en glissade à ras des bottes de paille!!!! Tchao l’artiste

jpc
Invité

Aux antipodes du sport auto « moderne », un personnage attachant…
Moi c’est à Magny-Cours en 1970 que je l’avais vu au volant de la 630.
Respect et tristesse…

bozo
Invité

encore une étoile qui rejoint le firmament des artistes du volant.
un pilote entier, un homme droit
en trouve t on encore aujourd’hui?
loeb, bourdais, et en f1???
quelle tristesse……

Joest
Invité

Pauvre Johnny… Sur la fin, sa caravane avait brûle et il n’avait plus vraiment de chez lui.

cocodrile
Invité

je suis attristé de cette nouvelle ,c’etait l’idole quand j’etais enfant , puis apres qu’il est renoncé de courir il y a eu l’arrivée de F. Cevert.Johnny est parti et je suis triste ,toutes mes condoleances a sa famille.

wpDiscuz