Accueil Actualités Entreprise Direction sans colonne chez Infiniti

Direction sans colonne chez Infiniti

70
4
PARTAGER

Les futurs possesseurs de l’Infiniti Q50 pourront bénéficier, suivant les versions, de la technologie « steer-by-wire » inspirée des nouveaux développements en  aéronautique.

Les commandes électroniques « by wire », soit sans aucune liaison mécanique, restent encore très peu implantées dans nos voitures mais commencent à se diffuser. Le faible taux d’adoption est dû, en particulier, à une réglementation très stricte. En 2002, GM annonçait un concept Hy-Wire qui se distinguait par l’adoption de commandes sans liaison mécanique. Mais le projet n’a pas dépassé la démonstration sur un concept-car.

Depuis, les mœurs ont évoluées et de plus en plus de commandes « by-wire » voient le jour, grâce au développement des technologies provenant de l’industrie aéronautique. Ainsi, l’accélérateur électronique a remplacé celui à câbles depuis quelques années. Mais la direction électronique est plus complexe à mettre en manœuvre.

Infiniti franchit une nouvelle étape et va proposer, sur sa prochaine berline Q50, un système de commande de direction « by-wire », dénommé DAS (Direct Adaptive Steering). Ce système permet le paramétrage en continu de la direction sur sa réactivité et son ressenti.

Il fonctionne en transférant, par voie électronique, les impulsions générées par les manœuvres sur le volant aux roues avant via un moteur électrique qui pilote la crémaillère. Selon Infiniti ce système élimine les pertes mécaniques et surtout les vibrations dans le volant.

Paramétrable via un écran tactile, le système dispose de 4 modes préréglés et d’un personnalisable grâce auxquels le conducteur peut choisir les paramètres de force et de réponse de direction en fonction de son style de conduite. Le système intègre également le contrôle actif de sortie de voie (Active Lane Control) qui corrige les actions sur le volant sur les voies d’insertion sur autoroute.

Face à la réglementation, le système DAS est pourvu, à la façon de ce qui est appliqué en aéronautique, de redondances avec une triple sauvegarde (3 modules de direction disposés en parallèle) afin de ne pas perdre tout signal ou dysfonctionnement aléatoire. Mais, comme l’impose la législation actuelle, la berline Q50, équipé de ce système DAS, dispose en secours d’une timonerie traditionnelle, qui se désaccouple lors du fonctionnement normal.

Source : Infiniti

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Direction sans colonne chez Infiniti"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
poule
Invité

« Inspirée des nouveaux développements en  aéronautique. » … Du bon gros blahbahblah de communiqué de presse… Ça n’a RIEN de nouveau dans l’aéronautique. Et ça aurait pu être fait il y a longtemps… D’ailleurs au final le DIRAVI de chez Citroën avait déjà désacouplé la colonne de direction.

Prazdroy59
Invité
@ Poule, mieux lire avant de râler : « grâce au développement des technologies provenant de l’industrie aéronautique ». On parle pas de nouvelle techno. Mais ok sur le fond. En voyant le schéma de fonctionnement, ce système ne pourra être réservé qu’aux berlines de luxes tant que la réglementation n’aura pas changé. Car additionner un système standard (colonne de direction mécanique avec assistance) et un système by-wire ne fait que rajouter un coût important. Juste une question : il serait intéressant de connaître le mode fail-safe de réaccouplement de la colonne de direction. Car si c’est l’électronique que gère le désaccouplement/réaccouplement,… Lire la suite >>
JiFa
Membre

Tant que l’existence d’une transmission mécanique sera nécessaire, il n’y aura aucun gain de poids, bin au contraire avec le moteur de crémaillère.
Il s’agit donc juste d’avoir une direction à assistance variable. woaaaaaaw…… 🙂

John
Invité
Etant donné que la législation n’est pas prête de changer concernant le steer by Wire (et dans le domaine du Brake By Wire mais c’est une autre histoire), je ne saisi pas l’utilité d’un tel système, c’est tout de même aimer les kilo et la complexité. Les « active steering » de chez Bmw ou Bosch/Audi, font sensiblement la même chose tout en intégrant mieux la contrainte de la colonne mécanique obligatoire : tant qu’à faire d’être obligé de la garder, autant s’en servir et monter le système actif dessus (système de planétaire). Là c’est rajouter des kilo pour rajouter des kilos,… Lire la suite >>
wpDiscuz